POLITIQUE
16/03/2015 12:28 EDT | Actualisé 16/03/2015 12:29 EDT

Modification de l'aide sociale: le Collectif pour un Québec sans pauvreté demande l'abandon du projet

jupiterimages

Plusieurs groupes sociaux et syndicaux demandent au ministre Sam Hamad, nouvellement responsable du dossier de l'aide sociale, d'abandonner le projet de modification du règlement qui avait été annoncé par son prédécesseur François Blais, qui a depuis été nommé à l'Éducation.

Parmi les modifications qui avaient été annoncées par l'ancien ministre, on note la hausse des pénalités si un prestataire perçoit des revenus de travail sans les déclarer et le fait de comptabiliser les revenus de location lorsqu'au moins deux chambres sont louées par un ménage prestataire de l'aide sociale.

Ces groupes, réunis sous la bannière du Collectif pour un Québec sans pauvreté, ont rencontré la presse, lundi à Montréal, alors qu'il s'agissait de la dernière journée pour faire connaître ses commentaires quant au projet de modification du règlement.

Ils ont tour à tour reproché au gouvernement de s'attaquer aux plus démunis de la société et de colporter des préjugés à leur égard.

Ils ne croient pas qu'il soit possible d'amender le projet de modification du règlement tant il est à l'opposé de ce qu'ils revendiquent, à savoir une hausse des prestations d'aide sociale pour subvenir aux besoins essentiels.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les écarts entre riches et pauvres dans les grandes villes canadiennes