NOUVELLES
14/03/2015 09:34 EDT | Actualisé 15/03/2015 12:20 EDT

Dierry Jean réussit son retour en stoppant Carlos Manuel Reyes au 3e round (PHOTOS)

Richard Wolowicz via Getty Images
MONTREAL, QC - MARCH 14: Dierry Jean (right) connects with a punch on Carlos Manuel Reyes during the undercard fight prior to the Sergey Kovalev versus Jean Pascal main event at the Bell Centre on March 14, 2015 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Richard Wolowicz/Getty Images)

Le Montréalais Dierry Jean a réussi son retour, stoppant le Dominicain Carlos Manuel Reyes à 2:48 du troisième round d'un combat prévu pour 10 en sous-carte du combat d'unification des titres WBA, WBO et IBF des mi-lourds entre Sergey Kovalev et Jean Pascal.

Jean (28-1, 20 K.-O.), qui a pris une pause pour régler des problèmes de dépendances au jeu et à l'alcool, a été incisif dès la première cloche, envoyant des jabs et des directs vifs à la tête de Reyes (24-4-1, 16 K.-O.) au premier assaut.

À son retour dans le coin, son entraîneur, Mike Moffa, lui a demandé de travailler davantage en uppercut et son protégé a obtempéré. Plusieurs de ses coups en puissance ont touché la cible et Reyes a regagné son coin le nez ensanglanté.

Le super léger a repris là où il avait laissé au troisième round, y allant cette fois d'habiles combinaisons. À mi-chemin de l'engagement, Reyes a visité le tapis pour une première fois. La deuxième aura été la bonne.

Sous-carte intéressante

InterBox et Main Events avaient concocté une sous-carte fort intéressante avant cette finale très attendue. Au moment d'entrer en ondes à 21h45, HBO avait encore deux excellents combats à proposer avant le choc Pascal-Kovalev.

En demi-finale, Vyacheslav Glazkov (19-0-1, 12 K.-O.) devait affronter Steve Cunningham (28-6, 13 K.-O.) pour le titre USBA des lourds, mais surtout afin de devenir l'aspirant obligatoire au titre IBF de Wladimir Klitschko (63-3, 53 K.-O.), qui détient aussi les ceintures de la WBA, du WBO et de l'IBO.

Glazkov est l'aspirant no 5 du WBC, no 12 de la WBA, no 2 de l'IBF et no 7 de la WBO, tandis que Cunningham est classé 15e au WBC, 13e à la WBA, quatrième de l'IBF et 14e de la WBO.

Juste avant, Vasily Lepikhin (17-0, 9 K.-O.) et Isaac Chilemba (23-2-2, 10 K.-O.) devaient en venir aux prises pour le titre NABF des mi-lourds. Lepikhin (no 12 WBA et no 5 WBO) est la nouvelle acquisition d'InterBox, qui en assurera la promotion en compagnie de Main Events et German Titov.

Chilemba est classé deuxième aspirant du WBC, septième de l'IBF et sixième à la WBO.

Plus tôt en soirée, Nadjib Mohammedi (38-3, 23 K.-O.), qui a renoncé à un combat de championnat de l'IBF face à Kovalev afin que ce combat d'unification contre Pascal ait lieu, a signé une victoire par K.-O. technique à 2:38 du sixième round face à Lee Junior Campbell (8-2, 4 K.-O.), quand l'arbitre Alain Villeneuve a mis fin aux hostilités alors que l'Américain était dans le pétrin dans le coin.

Si Mohammedi, qui est aussi le quatrième aspirant de la WBO, lance sans relâche des coups, ils sont très larges et sa défense a été poreuse tout au long de ce combat, au cours duquel il n'a jamais paru être du calibre d'un Kovalev ou d'un Pascal.

Chez les super légers, le Montréalais Yves Ulysse fils (6-0, 4 K.-O.) a complètement dominé Miguel Antoine (17-2-1, 9 K.-O.), forçant l'arbitre Steve St-Germain à stopper le combat à 2:43 du cinquième assaut, après la troisième chute au tapis du pugiliste de la Barbade. Ulysse n'avait pas échappé un round jusque-là.

En levée de rideau, le mi-moyen Dmitry Mikhaylenko (19-0, 8 K.-O.) a complètement dominé le Mexicain Felipe de la Paz (14-4-2, 5 K.-O.), qui a préféré ne pas revenir dans le ring après le cinquième round, une sage décision.

Finalement, David Théroux (6-0, 4 K.-O.) a terrassé le Polonais Lukasz Janik (13-10-1, 7 K.-O.), l'envoyant au tapis trois fois lors du troisième round, dont deux fois avec de solides crochets du gauche au foie.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Soirée de boxe Pascal-Kovalev