NOUVELLES
13/03/2015 02:41 EDT | Actualisé 13/03/2015 02:43 EDT

Prix Aurore 2015: «Le règne de la beauté» sacré meilleur pire film

Les films Séville

L’Infoman Jean-René Dufort et sa collègue Chantal Lamarre ont décerné jeudi leurs traditionnels prix Aurore, qui récompensent le «meilleur du pire» du cinéma québécois de l’année qui se termine. L’émission spéciale avait été enregistrée à New York.

Le règne de la beauté, dernier effort de Denys Arcand, a remporté les «grands honneurs» en étant sacré «Meilleur pire film», mais Le vrai du faux, d’Émile Gaudreault, a aussi très bien tiré son épingle du jeu avec trois statuettes en forme de rond de poêle.

Pour une rare fois, des lauréats ont fait preuve d’humour et d’humilité et se sont déplacés pour aller chercher leur trophée ; c’est le cas de Guylaine Tremblay, décorée du prix Aurore «La farmes-tu, ta yeule?», qui salue la pire réplique de l’année, pour le film Qu’est-ce qu’on fait ici?, d’Antoine Olivier Pilon, nommé «Meilleur kickeur» pour une scène de Mommy, et de Mathieu Quesnel, dont la «bizoune» exhibée dans Le vrai du faux a reçu le titre de «Meilleur pire accessoire». Les autres Aurore ont été gracieusement acceptés par Pierre Brassard.

Le jury qui a décidé des gagnants dans les neuf catégories était formé de critiques de septième art reconnus, soit Michel Coulombe de Radio-Canada, Manon Dumais de Médiafilm, Marc-André Lussier de La Presse, Brendan Kelly de The Gazette et Odile Tremblay du Devoir.

Les prix Aurore en étaient à leur neuvième édition et ont mis la table pour la 17e Soirée des Jutra, qui aura lieu dimanche, au Monument National, et sera retransmise en direct, à Radio-Canada, à compter de 20h.

Voici la liste complète des finalistes et des gagnants (en gras) des prix Aurore 2015.

Meilleur pire film

  • Bunker de Patrick Boivin
  • Love Projet de Carole Laure
  • Le règne de la beauté de Denys Arcand
  • Le vrai du faux d’Émile Gaudreault

Prix Liquid Paper féminin, remis à l’actrice qui devrait effacer de son CV le film dans lequel elle a compromis sa carrière cette année

  • La distribution féminine de Love Projet
  • Mélanie Merkosky dans Le règne de la beauté
  • Mélanie Thierry dans Le règne de la beauté

Prix Liquid Paper masculin, remis à l’acteur qui devrait effacer de son CV le film dans lequel il a compromis sa carrière cette année

  • Éric Bruneau dans Le règne de la beauté
  • Benoît McGinnis dans Love Projet
  • Stéphane Rousseau dans Le vrai du faux

Meilleure pire scène

  • La baise avec la colonne de béton dans Le vrai du faux
  • La cérémonie vaudou dans Les maîtres du suspense
  • L’enterrement de chien dans Love Projet
  • L’examen du «zizi» dans Le règne de la beauté
  • L’explosion de la toilette dans Henri Henri

Meilleur pire accessoire

  • Les béquilles de Marie-Chantal Perron dans J’espère que tu vas bien 2
  • La «bizoune» de Mathieu Quesnel dans Le vrai du faux
  • Les cheveux de Xavier Dolan dans Tom à la ferme
  • Les «ibébelles» dans Le vrai du faux
  • La moustache de Céline Bonnier dans Love Projet
  • La tête de lièvre dans Bunker

Prix «Ah ben! R’garde donc qui c’est qui est là!», attribué à une personnalité publique qui fait un caméo percutant dans un film cette année

Derek Aucoin dans La gang des hors la loi

  • Marie-France Bazzo et Denis Lévesque dans Le vrai du faux
  • Kirikou dans Mommy
  • L’architecte Pierre Thibault dans Le règne de la beauté
  • Ricardo Trogi dans Bunker

Meilleur «kickeur»

  • Robin Aubert dans Les maîtres du suspense
  • Antoine L’Écuyer dans La garde
  • Antoine Olivier Pilon dans Mommy
  • Mathieu Quesnel dans Le vrai du faux

Meilleur film recommandé pour les cardiaques en raison de sa lenteur et de son niveau d’intensité

  • 3 histoires d’Indiens
  • Bunker
  • Ceci n’est pas un polar
  • Tu dors Nicole

Prix «La farmes-tu, ta yeule?», attribué à la pire réplique de l’année

  • N’importe quelle réplique dans J’espère que tu vas bien 2
  • «J’ai un REER, j’ai un CELI, j’ai la chienne! Ostie qu’j’ai la chienne!» - Michel Côté dans Les maîtres du suspense
  • «Roxanne, crisse! Un jour là, va falloir que tu comprennes une des grandes réalités de la vie : t’as des tetons!» - Guylaine Tremblay dans Qu’est-ce qu’on fait ici?
  • «La Seconde Guerre mondiale n’a pas été déclarée après qu’Hitler ait vu un film de Tarzan!» - Stéphane Rousseau dans Le vrai du faux

Meilleur pire film corporatif (vote du public sur le web)

  • Boisvert Chevrolet Auto
  • C’est notre travail
  • Cinetix
  • Commission des libérations conditionnelles