Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sept-Îles: Mine Arnaud obtient l'autorisation de Québec, annonce à venir lundi

Le gouvernement Couillard donne son aval à la réalisation de Mine Arnaud sur la Côte-Nord près de la baie de Sept-Îles, ont confirmé certaines sources vendredi à Radio-Canada.

Selon le quotidien Le Soleil, Québec aurait signé un décret qui donne le feu vert au projet de mine d'apatite de 800 millions de dollars.

Tout indique qu'une annonce va avoir lieu à Sept-Îles lundi en présence de plusieurs ministres.

Dès son annonce, le projet de Mine Arnaud a fait l'objet de réactions divisées dans les milieux politique, économique et environnemental.

Un rapport très critique du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) au sujet de ce projet a été publié en février 2014. Dans ce document, le BAPE qualifiait « d'inacceptable dans sa forme actuelle » le projet de mine d'apatite à ciel ouvert à l'entrée ouest de la ville.

La communauté innue d'Uashat Maliotenam, qui revendique le territoire où doit s'installer la mine, attendra à lundi pour réagir au décret gouvernemental.

« On verra la rigueur qui est proposée par le gouvernement provincial, lundi, avec les différentes dispositions et conditions de réalisation du projet », dit le directeur au Bureau de la protection des droits et du territoire d'Uashat-Maliotenam, Jean-Claude Therrien-Pinette.

Prévue pour débuter en 2016, l'exploitation de la mine s'étendrait sur 28 ans.

L'apatite, un minerai, est utilisée pour la production de fertilisants.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.