NOUVELLES
13/03/2015 11:39 EDT | Actualisé 13/03/2015 11:43 EDT

«Pire que la mort» : L'horrible réaction d'un père au coming-out de son fils

Submitted

« Tu essaies de me ruiner », dit la publication. « C'est pire que la mort. »

C'est la réaction qu'a eue Tyler, un adolescent de Vancouver, de la part de son père, quand il a annoncé à sa famille son homosexualité.

L'étudiant a publié sur sa page Tumblr des captures d'écran de sa conversation Facebook avec son père. La conversation date de l'hiver dernier, mais attire depuis peu de l'attention sur Internet.

« Nous avons pris soin de toi depuis que tu es un bébé. Nous t'avons aimé, nous nous sommes occupés de toi quand tu étais malade. Perdu beaucoup de jours et nuits durant ces quinze années. Ce que j'ai en retour, c'est de la honte et de la gêne », dit le message du père au fils.

« Enlève ta publication des réseaux sociaux. Tu m’embarrasses... j'ai envie de vomir. »

Voici les captures d'écran en question. Attention, certains lecteurs pourraient trouver le contenu offensant.

« Je ne voulais plus cacher la vérité », a dit Tyler, qui ne veut pas que son nom de famille soit publié, en entrevue au HuffPost Colombie-Britannique.

Il en a parlé individuellement aux membres de sa famille. Ses deux sœurs ont tout de suite accepté la chose, tandis que sa mère, prise de court au début, a fini par accepter son fils comme il est.

Le père de Tyler était dernier sur la liste.

« Je suis fâché de sa réaction, mais je ne le déteste pas », a dit l'adolescent, évidemment très émotionnel.

Tyler vit encore avec l'espoir que son père change d'avis et s'ouvre à l'orientation sexuelle de son fils. « Je veux juste qu'il soit là pour moi. »

Il vit présentement avec ses tantes.

L'histoire s'est propagée en ligne et a attiré de l'attention partout dans le monde. Tyler a d'ailleurs reçu plusieurs messages d'encouragement.

Tyler dit avoir pris la décision de parler de sa situation au grand jour parce qu'il estime que le sujet est encore trop tabou.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost B.-C. est une traduction de l'anglais.