NOUVELLES
13/03/2015 16:52 EDT | Actualisé 13/03/2015 16:53 EDT

De grands projets pour Montréal se mettent en branle (VIDÉO)

Les gens d'affaires de Montréal se sont réunis vendredi autour du maire Denis Coderre et du ministre responsable de la région de Montréal, Robert Poëti, pour faire l'état des lieux des grands projets prévus pour la métropole.

Le ministre des Transports, Robert Poëti, a notamment annoncé que Québec financera une étude de faisabilité de 8 millions de dollars en partenariat avec l'Université McGill qui veut acquérir le site et les bâtiments de l'Hôpital Royal Victoria.

Le projet de 800 millions de dollars consisterait à aménager dans l'ancien hôpital des résidences, des bureaux et des salles de classe.

« Vous savez, faire des dépenses et des investissements, il y a une différence entre les deux. Dans ce cas-ci, cet argent est un investissement pour le futur du Québec, de Montréal, de cette université-là. Oui, il y aura des chemins à traverser, oui, ces ententes-là nécessitent évidemment la négociation, mais lorsqu'on est ouvert à une négociation, on est ouvert à une réussite et c'est là que je veux aller », a souligné le ministre.

Dinu Bumbaru, du groupe de protection du patrimoine Héritage Montréal, avait déjà pressé Québec de prendre une décision pour que l'hôpital ne soit pas laissé à l'abandon à l'aube du 375e anniversaire de Montréal.

« Cela fait tellement longtemps que ça traîne comme suggestion. McGill a manifesté son intérêt depuis longtemps. On sait que c'est quelque chose qui ne peut pas se concrétiser sans un minimum d'études sérieuses sur la faisabilité d'un projet de recyclage. C'est déjà un très bon pas en avant surtout que dans quelques semaines le Royal Vic sera vacant », a commenté Dinu Bumbaru.

Un vieux bâtiment industriel sera rénové et une nouvelle construction adjacente accueillera un centre de bases de données.

Autre grand projet, un investissement de 70 millions dollars pour transformer un vieux bâtiment industriel, près du quartier des affaires. Il sera rénové pour accueillir des espaces à bureaux et, à côté, un immense centre de données sera construit pour héberger quelque 80 000 serveurs et bases de données.

Un autre projet, connu celui-là, est le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie. La partie entre Sanguinet et Hôtel-de-Ville, aux abords de la station de métro Champ-de-Mars, deviendra une grande place publique. La Ville a annoncé un concours de design pour aménager les 18 000 mètres carrés de terrain qui seront rendus disponibles.

Transports Québec recouvrira l'autoroute, Montréal aménagera les lieux.

« Est-ce qu'on pourra compléter l'aménagement ou si on pourra simplement ouvrir la place d'une manière sécuritaire, confortable, agréable pour 2017 et compléter l'aménagement en 2018? C'est tout ce qu'il reste comme question », affirme Richard Bergeron, responsable de la stratégie du centre-ville de Montréal.

Pour les 375 ans de la Ville, Montréal prévoit également le réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest.

Le premier tronçon, entre Bleury et Mansfield, sera terminé en 2019. La Ville présentera son projet en mai. Les trottoirs seront élargis, mais la rue ne sera pas complètement piétonnière. Une étude est en cours sur la pertinence d'avoir des trottoirs chauffants.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine et de Jean-Sébastien Cloutier