DIVERTISSEMENT
10/03/2015 01:56 EDT | Actualisé 12/03/2015 07:04 EDT

Le geste «indécent» de Joël Legendre sème la polémique sur les réseaux sociaux (TWITTER)

Radio-Canada

Un article paru mardi matin dans le Journal de Montréal, dans lequel le quotidien montréalais rapporte un incident concernant le comédien et animateur Joël Legendre, sème la polémique sur les réseaux sociaux.

MISE À JOUR: (12/03/2015)

» Joël Legendre avoue avoir menti et quitte la vie publique (TWITTER)

L'article intitulé «À l’amende pour un geste indécent» fait état d'une infraction commise le 4 septembre dernier par l'animateur, au parc Marie-Victorin, à Longueuil, alors que ce dernier «a été surpris en flagrant délit à poser une action indécente», rapporte le quotidien.

La contravention aurait été remise au cours d'une opération menée par la police de Longueuil qui visait à «contrer les obscénités commises dans ce parc familial». Le journal ajoute que le «parc est connu comme un lieu de rencontres où des hommes s'adonnent à des activités sexuelles». M. Legendre rejette catégoriquement l'implication d'un acte sexuel. Il affirme qu'un policier en civil l'a aperçu en train d'uriner entre deux arbres durant une séance de jogging avant de lui donner une amende de 438$.

Très tôt mardi matin, les internautes n'ont pas tardé à réagir vis-à-vis de cette histoire. Si plusieurs accusent le Journal de Montréal de faire dans le sensationnalisme et regrettent de voir une nouvelle d'une telle nature faire les manchettes du quotidien, d'autres ont préféré en rire sarcastiquement.

«C’est sur le bord du fleuve, je trouve ça super beau», s'est expliqué l'animateur en entrevue avec le Journal de Montréal. J’ai eu envie d’uriner. Alors tout ce que je fais, c’est que je me cache un peu entre deux arbres et je fais ce que j’ai à faire, c’est aussi bête que ça».

L'animateur qui a depuis payé la somme de la contravention a qualifié l'incident d'une «erreur de jugement».