NOUVELLES
07/03/2015 06:20 EST | Actualisé 07/05/2015 05:12 EDT

Maxime Bernier dit croire que Justin Trudeau déstabiliserait l'unité nationale

ASSOCIATED PRESS
Canada's Foreign Minister Maxime Bernier arrives for a NATO foreign ministers meeting in Brussels, Thursday March 6, 2008. NATO foreign ministers meet Thursday to discuss plans to offer membership to three Balkan nations and closer ties to others in an effort to promote stability in the region in the wake of Kosovo's declaration of independence. (AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)

OTTAWA - Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, est enclin à reproduire les politiques de son père et finira par déstabiliser l'unité nationale, selon le ministre d'État Maxime Bernier.

Le député fédéral conservateur de Beauce s'est livré à une attaque en règle contre les Trudeau samedi dans un discours qui devait porter sur le renforcement de la confiance commerciale des entreprises.

Le ministre d'État à la Petite entreprise, au Tourisme et à l'Agriculture a pris la parole devant une assemblée de représentants de la droite canadienne à Ottawa au cours de la Manning Networking Conference, organisée par l'institut de recherche de l'ancien chef réformiste Preston Manning.

Dans son discours intitulé «A Time for Choosing» (L'heure des choix), il a déclaré que le gouvernement de Pierre Trudeau était responsable de la stagflation, du «gros gouvernement» et de la montée en flèche de la dette nationale dans les années 1970.

Maxime Bernier a dit croire que les prochaines élections représenteraient un choix entre les coûteuses politiques des années 1970 à la Pierre Trudeau et l'objectif d'un gouvernement de taille réduite des conservateurs.

Dans son discours, Maxime Bernier n'a fait aucune référence au Nouveau Parti démocratique (NPD). Il a aussi affirmé que l'intérêt du Parti libéral pour les domaines de la santé et de l'éducation laisse croire que Justin Trudeau cherche à s'immiscer dans les dossiers provinciaux. Une approche qui pourrait à son avis finir par déclencher une crise constitutionnelle.

«Avec une telle vision du Canada, nous ne pourrons pas avoir de paix constitutionnelle au Québec», a-t-il fait valoir. «Un gouvernement dirigé par Justin Trudeau sera déstabilisant pour l'unité nationale, tout comme un gouvernement dirigé par Pierre Trudeau l'était.»

Maxime Bernier, libertaire affirmé, est une figure populaire auprès de certains segments du mouvement conservateur.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Justin Trudeau au fil des années Voyez les images