NOUVELLES
06/03/2015 11:35 EST | Actualisé 06/05/2015 05:12 EDT

Villeneuve estime que Vettel a pris la bonne décision en se joignant à Ferrari

Jacques Villeneuve est toujours aussi loquace lorsqu'on l'invite à livrer son opinion sur l'actualité du grand cirque de la Formule 1.

Il évalue que l'Allemand Sebastian Vettel a pris la bonne décision en quittant Red Bull pour se joindre Ferrari. Selon lui, Vettel n'était plus reconnu à sa juste valeur par l'écurie autrichienne.

«Il y a maintenant ce jeune pilote qui affiche toujours un grand sourire, et tout le monde sait qu'il représente l'avenir de Red Bull, a déclaré Villeneuve, champion du monde 1997, en faisant allusion à Daniel Ricciardo.

«À 27 ans, Sebastian était vu comme un grand-père chez Red Bull, a-t-il continué selon les propos rapportés par Sport Bild. Il l'a également ressenti. C'est pourquoi il avait besoin d'aller voir ailleurs. Après cinq ans avec la même équipe, vous n'avez plus rien à apprendre. Maintenant chez Ferrari, tout est à recommencer.»

Villeneuve ajoute que Maurizio Arrivabene, le directeur de Ferrari, a raison de comparer Vettel à son illustre compatriote Michael Schumacher, champion du monde avec la Scuderia de 2000 à 2004.

«Son attitude rappelle celle de Michael Schumacher et c'est pourquoi les Italiens vont l'adorer. Et c'est important chez Ferrari, car sinon la pression peut rapidement devenir insupportable. Il arrive en étant vu comme le sauveur de l'équipe, comme le messie, comme l'héritier légitime de Schumacher.»

Une chose est certaine, le quadruple champion du monde entreprend la nouvelle saison de F1 dans une position qui ne lui est guère familière, celle du négligé. Cette saison, il tentera de rivaliser avec les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, qui ont imposé leur loi la saison passée.

Vettel, habitué à être l'homme à battre, a gagné quatre titres d'affilée avec Red Bull. Mais Mercedes a mis fin à cette domination avec panache l'an dernier et l'Allemand — qui semblait isolé et découragé tout au long de la saison — a décidé de se joindre à Ferrari.

«Ce changement me semblait bon pour moi et il me procure beaucoup de satisfaction, a déclaré Vettel. Mon ambition est de revenir de nouveau au sommet, pas seulement pour moi mais aussi pour l'équipe. À cet égard, nous devrions former une combinaison parfaite.»

L'Allemand a également la possibilité de rejoindre son idole d'enfance, le septuple champion du monde Michael Schumacher, qui a remporté la grande majorité de ses titres et ses 91 Grands Prix chez Ferrari.

Le pilote de 27 ans, qui compte 39 victoires et 45 positions de tête, avait visiblement besoin de changer d'air. Il a terminé au cinquième rang du championnat des pilotes, ne remportant aucune victoire et obtenant seulement quatre podiums. L'écart de 217 points entre lui et Hamilton était gigantesque.

Pire, il a été éclipsé par son jeune coéquipier Ricciardo, victorieux à trois reprises et troisième au championnat.