BIEN-ÊTRE
06/03/2015 12:45 EST | Actualisé 06/03/2015 12:45 EST

Démêlés avec Revenu Québec : Normand Laprise se vide le cœur

Courtoisie

Normand Laprise, chef propriétaire du réputé restaurant montréalais Toqué!, en a long à reprocher aux enquêteurs de Revenu Québec. Il s’est vidé le cœur en entrevue avec le Journal de Montréal, qui a publié sa virulente sortie dans son édition de vendredi.

Sommé depuis trois ans par Revenu Québec de payer une cotisation de 200 000$, Normand Laprise a mené une «bataille longue et coûteuse contre le fisc», car il jugeait que les exigences de ce dernier étaient sans fondement. On alléguait notamment que ses états financiers n’étaient pas fiables et n’indiquaient pas les revenus réels du restaurant Toqué!, que Laprise «avait fait une fausse représentation par incurie ou par omission volontaire». Mais la cotisation vient finalement d’être réduite à zéro, suite à un règlement hors cour.

«Leur façon de procéder n’est pas exacte, précise, a déploré Laprise au Journal de Montréal. C’est presque impossible de comprendre leur démarche. À aucun moment, j’ai senti que je pouvais m’adresser à un humain.»

«Ils font des calculs, des affirmations et ensuite, c’est à nous de démontrer qu’ils ont tort. Ils peuvent pousser du monde à la faillite comme ça (…) On a englouti des dizaines de milliers de dollars en frais de comptables et autres pour finalement se faire dire que notre cotisation était ramenée à zéro», a encore martelé Normand Laprise.

Le renommé cuisinier a même cru, à un certain moment, devoir vendre sa maison pour assumer ses présumées dettes avec le fisc et tous les frais engendrés pour sa défense. Il maintient que ce bras-de-fer avec Revenu Québec lui a fait perdre temps et argent, en plus de nuire à sa réputation, puisque le litige a été médiatisé.

Lisez l’histoire complète sur le site du Journal de Montréal.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le top 20 des restaurants au Canada selon Vacay.ca Voyez les images