NOUVELLES
06/03/2015 11:33 EST | Actualisé 06/05/2015 05:12 EDT

L'équipe Toro Rosso a confiance en ses jeunes loups Verstappen et Sainz fils

Kimi Raikkonen est assez vieux pour être le père de Max Verstappen, et lorsque la saison de Formule Un se mettra en branle au Grand Prix d'Australie, le jeune loup sera confronté au vieux routier.

Verstappen, qui est âgé de seulement 17 ans, deviendra le plus jeune pilote de l'histoire de la F1.

Il avait trois ans et demi lorsque Raikkonen a entamé sa carrière en F1 au Grand Prix d'Australie en 2001. Raikkonen avait alors terminé sixième, soit quatre rangs devant le père de Verstappen, Jos.

La présence de Raikkonen, qui aura 36 ans en octobre, est de plus en plus effacée, alors que le nom de Verstappen commence seulement à circuler en F1.

L'adolescent hollandais pourra compter sur un coéquipier à peine plus expérimenté chez Toro Rosso.

Il courra en compagnie de l'Espagnol de 20 ans Carlos Sainz fils, dont le père fut également pilote professionnel — pas dans la même catégorie cependant, et beaucoup plus décoré que le père de Verstappen.

Le père de Vestappen n'a enregistré que deux podiums en plus de 100 courses en carrière, alors que le père de Sainz — Carlos Sainz — a remporté 26 épreuves, en plus d'obtenir au-delà de 100 podiums, et deux titres de champion du monde en rally.

Sainz fils a également connu plus de succès en piste que son jeune coéquipier, mais l'attention médiatique qui sera vouée à Verstappen sera beaucoup plus intense lorsque la saison commencera.

Les deux jeunes loups ont la tête froide et sont plutôt posés, mais ils sont néanmoins conscients de leur immense talent et affichent une confiance inébranlable en leurs moyens.

«Ils ont progressé très rapidement, comme en témoigne leur courbe d'apprentissage ainsi que leur niveau de confiance, a commenté le directeur technique de Toro Rosso Franz Tost. Ils font partie d'une nouvelle génération de pilotes. Ils ont passé la majeure partie de leurs temps libres en piste, et non dans une cour d'école. Je suis certain que nous ne rencontrerons aucun problème.»

Verstappen ne compte qu'une saison d'expérience dans le Championnat d'Europe de Formule 3 — il a terminé troisième au classement général l'an dernier, après avoir gagné 10 des 33 courses prévues au calendrier. Son embauche a contraint les dirigeants de la FIA à interdire les pilotes âgés de moins de 18 ans en F1 dès la saison prochaine.

Ça ne semble toutefois pas préoccuper Verstappen.

«J'ai 17 ans. Mais j'ai toujours voulu être pilote de F1, et j'en ai l'opportunité. J'ai vraiment hâte, a commenté Verstappen. Je ne suis pas ici pour terminer 14e ou 15e. Je veux être un vainqueur, je veux terminer dans le top-10 à chaque course. »

Verstappen n'est pas le seul à suivre les pas de son père en F1.

S'il a besoin de conseils avant la première course de la saison le 15 mars, il peut toujours demander au pilote Mercedes Nico Rosberg, deuxième au classement général la saison dernière, dont le père Keke Rosberg fut sacré champion du monde en 1982.