NOUVELLES
06/03/2015 08:01 EST | Actualisé 06/03/2015 08:02 EST

Les Madelinots cherchent toujours à obtenir le statut d'insularité

Radio-Canada.ca

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, veut toujours faire reconnaître le statut d'insularité de l'archipel madelinot par le gouvernement du Québec.

« On l'a reconnu dans le passé pour l'Association touristique, dit-il. Maintenant, on espère qu'on va pouvoir englober ça dans un projet de loi ou un décret qui incluront la municipalité et l'ensemble du territoire madelinot. »

Le maire des Îles se donne deux ans pour réaliser le projet. Il fait valoir les coûts supplémentaires liés à l'éloignement et à l'isolement.

De son côté, le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, croit que les programmes du gouvernement pourraient être adaptés à cette reconnaissance.

Selon le député libéral, il ne s'agit pas d'un avantage que les Madelinots réclament, mais plutôt une reconnaissance de leur réalité vécue au quotidien.

« Je ne veux pas présenter des demandes en terme de générer des avantages à la communauté des Îles, explique-t-il. Mon point, c'est le principe d'équité. »

Germain Chevarie souhaite que les Îles-de-la-Madeleine « aient la même égalité de chances pour assurer leur pérennité et leur développement socioéconomique, culturel, municipal et communautaire. »

Il remettra le dossier au gouvernement dans quelques semaines.