NOUVELLES
06/03/2015 12:44 EST | Actualisé 06/05/2015 05:12 EDT

Boko Haram se prépare à combattre les forces multinationales au Nigeria

MAIDUGUGRI, Nigeria - Des combattants du groupe terroristes Boko Haram se réunissent dans leurs quartiers généraux de Gwoza, dans le nord-est du Nigeria, en prévision d'une confrontation avec les forces multinationales, rapportent des résidents et un agent de renseignement.

Une femme coincée à Gwoza depuis que la ville a été assiégée en juillet a dit à sa fille que les extrémistes encourageaient les civils à quitter la ville pour éviter d'être tués dans ce qui devrait être un important combat.

La mère d'Hajiya Adama a affirmé que les combattants avaient libéré des jeunes femmes retenues sans leur consentement, dont quelques-unes qui sont tombées enceintes durant leur captivité.

Selon elle, les terroristes de Boko Haram ont demandé aux résidents de quitter rapidement, car ils préparent le terrain pour un grand affrontement. Alors qu'elle quittait la ville avec d'autres femmes, elle a vu des camions remplis de combattants s'approcher de Gwoza.

Un agent du renseignement a pour sa part indiqué que les forces de la sécurité avançaient lentement, pour éviter de blesser des civils, d'autant plus que Boko Haram a encerclé Gwoza de mines antipersonnelles.

L'agent, sous le couvert de l'anonymat, a confirmé que les forces du Tchad voisin étaient dans la région.

Dans les dernières semaines, les troupes du Tchad et du Nigeria ont regagné plusieurs villes assiégées par Boko Haram, qui continuent toutefois de tuer énormément de gens dans des attentats-suicides ou des attaques sur des villages.

Le reprise de Gwoza serait une importante victoire pour le Nigeria et pour la campagne du président Goodluck Jonathan, qui brigue un nouveau mandat le 28 mars.