NOUVELLES
05/03/2015 10:37 EST | Actualisé 05/03/2015 10:39 EST

Chaos dans le métro : L'incroyable congestion de mardi soir dans le métro londonien

Si vous voyagez en transport en commun à Montréal, vous savez que se déplacer pendant les heures de pointe n'est pas de tout repos. Les rames de métro sont plus fréquentes et les départs d'autobus plus nombreux, mais rien n'y fait : il y a de bonnes chances que vous ayez le visage collé à la vitre de la porte ou qu'il vous faille jouer du coude pour sortir à votre station. Et ça, c'est quand tout se passe bien : une panne de train ou une tempête de neige peuvent dérégler un réseau qui repose sur un équilibre parfait et fragile.

Sauf que, quand on se compare, on se console, non? Ces photos de l'heure de pointe de mardi soir à la station London Bridge du métro de la capitale britannique vous montreront une congestion bien pire que ce à quoi le réseau montréalais — ou n'importe quel réseau de la province — est habitué.

Des voyageurs désespérés ont dû sauter par-dessus ou ramper sous les barrières lors des pires moments d'une congestion mémorable sur le réseau du célèbre Tube.

Plusieurs problèmes ont causé des ralentissements — dont un homme qui a été frappé par un train proche de Streatham Common, au sud de la ville — et le trafic a dû être stoppé de 16 h 20 à 17 h 05, heure locale, ce qui a eu un impact pendant le reste de la soirée.

La British Transport Police (BTP) a été appelée en renfort pour gérer la foule nombreuse et frustrée de constater que les employés de la station avaient barré les barrières.

Sur Twitter, l'utilisateur The Blower's Son a immortalisé la scène et a commenté : « Si vous faites rentrer des milliers de voyageurs par deux petites portes et que vous barrez toutes les barrières, voici ce qui arrive #londonbridge »

« Le réseau autour du sud de Londres est tellement occupé que même si un seul train est retardé d'une minute, ça aura un impact sur 17 autres services », a expliqué Dave Ward, directeur de la gestion des routes chez Network Rail. « À l'heure de pointe, une interruption de service de 45 minutes a un effet massif et nous devons gérer nos stations attentivement afin d'aider les gens à arriver chez eux en toute sécurité. »

Les usagers du transport ont exprimé leur rage sur Twitter.

« C'est un miracle que personne ne soit mort ou sérieusement blessé dans le chaos impardonnable de la station London Bridge. »

« Évitez London Bridge comme la peste. @SouthernRailUK se sont vraiment dépassés. »

« London Bridge a atteint le chaos de pointe. »

À Montréal et autour, la passe mensuelle de la STM coûte entre 82 (réseau de la STM seulement) et 253 $ (réseau de l'AMT qui couvre toute la région métropolitaine). À Londres, le tarif passe de 153 et 231 £ (233 à 438 $)! On peut comprendre cette utilisatrice du transport collectif qui fait un appel à tous.

« Peut-on tous signer ceci? Je paye 200 £ par mois à cette compagnie et cela n'apporte que de la misère à mes journées. »

Cet article initialement publié sur le HuffPost UK est une traduction de l'anglais.