Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un film porno interrompt une émission pendant 48 secondes sur les ondes de CTV Atlantic

Young sexy woman wearing lingerie
Young sexy woman wearing lingerie

Une minute à la télévision, ça peut être long.

Alors imaginez à présent comment les membres du personnel de CTV Atlantic se sont sentis lorsque près de 60 secondes de temps d’antenne ont été occupées avec du contenu pornographique.

Lundi matin, à 6h30, en ouverture à une émission de nouvelles locales, les résidants de la Nouvelle-Écosse ont pu voir dans leur écran une scène osée du film «Camp Girls», comme le rapporte The Chronicle Herald. La scène montrait une femme en train d’explorer intimement son corps.

Bien que précédée par un avertissement, la scène n’avait pas sa place là, assure un porte-parole de Bell Média, qui confirme que l'émission d’informations a été interrompue pendant 48 secondes en raison d'une erreur technique survenue dans le département des opérations de la station.

Par la voix de son porte-parole, la chaîne s’est excusée auprès de ses téléspectateurs.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un tel incident survient à la télévision. En janvier, en direct sur la chaîne FOX Sports Tennessee, la trame sonore de ce qui semble être une vidéo porno s'était invitée dans un match de hockey à la suite d’un problème technique.

La chaîne n’avait pas tardé à présenter ses excuses sur sa page Twitter.

Cet article a été publié sur le site du HuffPost Canada et traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les stars du porno au naturel

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.