POLITIQUE
04/03/2015 02:41 EST | Actualisé 04/03/2015 02:41 EST

La croisée, un organisme gaspésien, réclame l'indemnité de départ d'Yves Bolduc

PC

L'Association La croisée, à Saint-Anne-des-Monts en Gaspésie, a envoyé mardi une lettre à l'ancien ministre de l'Éducation Yves Bolduc pour lui demander de lui verser son indemnité de départ de 155 000 $.

L'Association La croisée, qui vient en aide aux personnes avec un handicap physique ou intellectuel, souffre de sous-financement. L'organisme dispose d'un budget de moins de 140 000 $ annuellement, mais elle estime que ses besoins se situent à près de 300 000 $.

L'indemnité de départ de l'ex-ministre, qui est retourné récemment à la pratique médicale, viendrait combler cet écart.

L'association s'engage en outre à remettre à l'ancien ministre un reçu de bienfaisance au montant de son don. Le Dr Bolduc pourrait ainsi réclamer un montant de plus de 82 000 $ sur ses impôts, écrit dans la lettre le directeur de l'association, Steve Ouimet.

« Ça n'a aucun bon sens qu'il ait une prime comme ça dans le contexte d'austérité [...] Donc, nous ce qu'on lui dit, c'est s'il nous remet cette prime, nous on lui remet un reçu de charité », a-t-il résumé mercredi à Radio-Canada.

M. Ouimet estime que les besoins pour les personnes avec une déficience sont grandissants au Québec, notamment en raison du vieillissement de la population. « 45 % de la population en Haute-Gaspésie a 50 ans et plus », rappelle-t-il.

Le directeur de l'association termine sa lettre en donnant quelques instructions au Dr Bolduc. « Veuillez, avec votre chèque, nous acheminer votre adresse complète afin de remettre le reçu de bienfaisance dans les délais requis », écrit-il.

Steve Ouimet attend toujours une réponse de l'ex-ministre.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST