NOUVELLES
04/03/2015 11:31 EST | Actualisé 04/03/2015 11:31 EST

L'esprit Ai Weiwei, dissident chinois, trouve la liberté au sein de la prison d'Alcatraz (PHOTOS)

ai weiwei

Ai Weiwei, ce dissident chinois connu internationalement, a décidé d'utiliser son art pour marquer les esprits en Occident — même s'il ne peut pas quitter son pays d'origine. À distance, Ai a produit une série d'installations artistiques véhiculant son message politique qui ont été placées dans les cellules, l’hôpital psychiatrique et les bâtiments d'Alcatraz, la célèbre prison insulaire de San Francisco.

Des cerfs-volant chinois, de délicates fleurs en porcelaine, 1,2 million de pièces Lego, des enregistrements audio épeurants... l'exposition @Large : Ai Weiwei on Alcatraz est certainement unique en son genre, et elle sert de monument interactif aux prisonniers politiques partout dans le monde. Du majestueux — un dragon aux couleurs explosives — au plus terre-à-terre — une salle où sont installés des cartables contenant le nom de dissidents —, l'exposition se divise en sept parties variées.

ai weiwei alcatraz

À partir de 2005, Ai Weiwei a commencé à utiliser son talent et la célébrité que lui avait amenée son travail d'architecte et d'artiste conceptuel pour critiquer ouvertement le gouvernement chinois. Rapidement, il est devenu persona non grata non seulement au sein des cercles officiels du parti, mais aussi, dans une certaine mesure, dans la communauté artistique chinoise.

En 2008, lorsque Ai critiqua les autorités locales après un tremblement de terre, les accusant de construire des écoles peu solides. La confrontation entre lui et le gouvernement s'intensifia jusqu'à la culmination en 2011, lorsqu'il fut retenu en isolation pendant 81 jours et accusé d'évasion fiscale, accusation qui, selon ses partisans, n'est qu'une tentative de le bâillonner.

toilet through bars

(Diana Sheehan for The WorldPost)

Ai Weiwei est maintenant en liberté, mais est confiné à la Chine, ce qui a posé un défi intéressant aux commissaires de l'expo : comment créer une expérience immersive à Alcatraz sans que l'artiste ne visite lui-même le site? Grâce à la fondation For-Site, l'équipe d'Ai a désigné, modelé et produit les installations en utilisant des plans détaillés et des mesures précises de l'espace.

Le dragon mentionné plus haut est fait à partir de disques circulaires sur lesquels sont inscrits des citations d'Edward Snowden, de Nelson Mandela et d'Ai lui-même. « Le dragon de l'ancien temps est le symbole de l'empereur, mais nous utilisons cette image pour représenter la liberté individuelle. Nous pensons que tout le monde possède ce pouvoir personnel. Nous voulons que le dragon lui-même semble léger, joyeux, plein d'énergie et d'espoir. Mais il reflète tout de même la volonté du prisonnier. »

girls crouching

(Diana Sheehan for The WorldPost)

Le message d'Ai, transmis subtilement à travers les cellules et résonnant sur toute l'île, a un écho à 9 500 km de son studio de Pékin.

ai weiwei han urn

Une des pièces d'art les plus connues d'Ai, "Dropping a Han Dynasty Urn."

« Il existe une mauvaise conception du totalitarisme. On dit que la liberté est emprisonnée », explique Ai sur For-Site.org. « C'est faux. Quand la liberté est restreinte, elle finit par prendre son envol et se pose sur le bord de la fenêtre. »

alcatraz island

ai weiwei alcatraz

dragon body

girls kneeling

ilham tohti

girl sitting main portrait

ai weiwei alcatraz

tower alcatraz

sign at alcatraz

Cet article initialement publié sur le HuffPost World Post est une traduction de l'anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ai Weiwei