NOUVELLES
01/03/2015 01:00 EST | Actualisé 01/05/2015 05:12 EDT

Québec annonces des investissements de 4,9 G$ dans le réseau routier

MONTRÉAL - À peine deux jours après l'annonce de la signature du contrat de réfection de l'échangeur Turcot, le ministre des Transports du Québec a annoncé les investissements routiers pour les années 2015 à 2017 pour les régions de la Montérégie, Laval et Montréal, dont une grande partie est réservée au maintien des infrastructures vieillissantes.

Un total de 4,9 milliards $ seront investis pour ces deux années, dont près de la moitié iront aux régions.

Mais la part du lion, soit environ 3 milliards $ serviront à conserver en état utilisable et sécuritaire les structures existantes.

C'est un passage obligé, selon le ministre des Transports, Robert Poëti. Il faut d'abord conserver ces structures — pont, échangeurs, viaducs — vieillissantes avant de les refaire à neuf quelques années plus tard.

Près de 830 millions $ seront consacrés à la conservation des chaussées, 501 millions $ iront à l'amélioration du réseau routier, et près de 556 millions $ à son développement.

Pour la région de Montréal, 1,8 milliard $ seront investis. La grande partie des fonds sera allouée à l'échangeur Turcot, mais aussi à la réfection des tunnels Ville-Marie et Viger, au réaménagement de l'échangeur Dorval, au corridor de l'autoroute 25 et au recouvrement de l'autoroute Ville-Marie. Aucun échéancier n'a été précisé pour les projets.

Présent à la conférence de presse avec le ministre Poëti, les députés de Laprairie et Vimont, Richard Merlini et Jean Rousselle, le maire de Montréal a souligné l'importance des travaux d'optimisation du corridor de l'autoroute 25 entre le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et la rue Sherbrooke pour le développement économique.

«Les travaux de l'autoroute 25 (...) vont contribuer à améliorer les accès aux installations portuaires de l'est de Montréal. (...) Ce tronçon était important parce que déjà, ces accès routiers génèrent près de 3600 mouvements de camion qui vont doubler dans les prochaines années», a détaillé le maire.

Selon le ministre des Transports, les investissements à Montréal sont «nécessaires et essentiels» pour le développement économique de l'ensemble des régions. «Quand Montréal va bien, le Québec se porte mieux», a-t-il dit.

Un total de 1917 chantiers apparaîtront sur l'ensemble du Québec, dont 81 à Montréal.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!