NOUVELLES
01/03/2015 09:03 EST

Moscou : grande marche à la mémoire de Boris Nemtsov (PHOTOS)

ASSOCIATED PRESS
People march in memory of opposition leader Boris Nemtsov, who was gunned down on Friday, Feb. 27, 2015, with portraits of him and words read ' he died for the future of Russia, heroes never die!', near the Kremlin in Moscow, Russia, Sunday, March 1, 2015. Russian investigators, politicians and political commentators on state television on Saturday covered much ground in looking for the reason Nemtsov was gunned down in the heart of Moscow, but they sidestepped one possibility, that he was murdered for his relentless opposition to Putin. (AP Photo/Dmitry Lovetsky)

Des dizaines de milliers d'amis, proches et partisans de Boris Nemtsov ont marché dans les rues de Moscou afin de rendre hommage au célèbre opposant politique dont l'assassinat à quelques pas du Kremlin vendredi soir a secoué le pays.

Fervent dénonciateur de la guerre en Ukraine, Boris Nemtsov avait invité les Russes à manifester aujourd'hui contre l'annexion de la Crimée par Moscou, un rassemblement qui devait se tenir dans un quartier du sud-est de la capitale.

Son assassinat a changé les plans. C'est plutôt une grande marche en plein coeur de Moscou qui a été organisée, cette fois en mémoire de celui qui a été décrit par la communauté internationale comme un ardent défenseur de la démocratie.

L'indignation des manifestants était palpable dans la rue. Des gens en pleurs ont continué d'aller porter des fleurs sur le Grand Pont de pierre, où a été abattu de quatre balles le célèbre opposant. Malgré les nombreuses pancartes qui se lisent : « Je n'ai pas peur », certains ont dit craindre pour leur sécurité, se demandant comment un meurtre de cette nature a pu se produire si près du Kremlin.

Député ukrainien arrêté

Un député ukrainien a été arrêté peu avant le début de la grande marche par les autorités russes. « Je ne criais aucun slogan, je ne portais aucune pancarte, aucun drapeau. Ils m'ont arrêté simplement pour un t-shirt. Maintenant, ils m'emmènent au commissariat », a écrit sur Facebook Alexeï Gontcharenko, un membre du bloc du président Petro Porochenko.

Selon la télévision russe Rossia 24, le député est plutôt accusé d'avoir joué un rôle dans l'incendie criminel qui s'est déroulé à Odessa le 2 mai dernier et où plus de 40 personnes, principalement des militants prorusses, ont péri.

Ni la police, ni le Comité d'enquête russe n'ont toutefois confirmé ces informations.

Nombre d'opposants ont subi des menaces sous l'ère Poutine. Peu de temps avant sa mort, Boris Nemtsov avait avoué avoir peur d'être assassiné par le régime en place.

Certains, comme l'ancien champion d'échecs Garry Kasparov, ont plutôt été forcés à l'exil, tandis que d'autres, comme Alexeï Navalny, sont passés par des séjours en prison.

Les opposants au régime craignent également qu'on s'en prenne aux membres de leur famille, surtout après la condamnation en décembre dernier du frère d'Alexeï Navalny à trois ans et demi de prison pour détournements de fonds.

Le président Poutine a déclaré samedi que « tout sera fait pour que les organisateurs et exécutants de ce crime lâche et cynique reçoivent le châtiment qu'ils méritent ».

Les enquêteurs russes étudient pour l'instant la piste islamiste et celle d'éléments radicaux » impliqués dans le conflit en Ukraine.

Dans les médias russes et sur la chaîne 1, la vie personnelle de Boris Nemtsov est mise de l'avant, lui qui était réputé pour avoir plusieurs amantes. Il est surtout très peu fait mention de son implication politique.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Grande marche à la mémoire de Boris Nemtsov Voyez les images

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!