NOUVELLES
01/03/2015 03:09 EST | Actualisé 01/05/2015 05:12 EDT

Longue piste: Laurent Dubreuil doit se contenter du huitième rang

ASTANA, Kazakhstan - Le patineur de vitesse québécois Laurent Dubreuil a dû se contenter du huitième rang lors des Championnats du monde de distances sprint qui se sont conclus dimanche, au Kazakhstan.

Septième après les épreuves disputées samedi, Dubreuil est tombé à court de son objectif de se classer dans le top-5, alors qu'il a terminé au 16e rang du 500 mètres, avec un temps de 35,42, à égalité avec son compatriote Gilmore Junio. Il a été plus efficace lors du 1000 mètres où son chrono de 1:10,28 lui a conféré le 11e rang.

«Mon 500 m a été extrêmement mauvais, a dit Dubreuil. Je ne peux pas décrire à quel point il était mauvais. C'était vraiment une course pourrie. Il y a eu deux faux départs et le patineur avec qui j'étais jumelé a été disqualifié. Ce n'est vraiment pas une excuse valable, mais j'ai été déconcentré. C'est sûr que personne ne souhaite patiner seul, mais ça n'aurait pas dû m'affecter.

«Sur un point de vue plus positif, j'ai définitivement rebondit après mon 500 m pour connaître un très bon 1000 m. J'ai fait le même temps qu'hier, mais j'ai augmenté de deux rangs. Ça prouve que j'ai fait une très bonne course, car il y a des patineurs qui ont ralenti avec la fatigue, mais j'ai réussi à ne pas diminuer ma vitesse. Je suis fier de ma course», a confié le patineur québécois, actuellement deuxième du classement mondial au 500 m.

Les grands honneurs de ces Championnats du monde de distances sprint sont allés au Russe Pavel Kulizhnikov, qui a dominé toutes les épreuves du week-end. Il a devancé le Néerlandais Hein Otterspeer et le Russe Aleksey Yeskin,

Junio a terminé au 19e rang, tout juste devant son compatriote Jamie Gregg.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!