NOUVELLES
28/02/2015 11:11 EST | Actualisé 30/04/2015 05:12 EDT

L'Égypte ajoute le Hamas à sa liste d'organisations terroristes

LE CAIRE, Égypte - Un tribunal égyptien a ajouté samedi le Hamas à sa liste d'organisations terroristes, isolant encore davantage les dirigeants de la bande de Gaza qui trouvaient un accueil chaleureux en Égypte du temps du gouvernement islamiste, aujourd'hui renversé.

La décision du juge Mohamed el-Sayed de la cour des affaires urgentes indique que le Hamas cible tant les civils que les forces de la sécurité dans la péninsule du Sinaï en Égypte, pour déstabiliser le pays. Le Sinaï est la cible d'attaques de plus en plus fréquentes des extrémistes islamiques depuis que l'armée a renversé le gouvernement de Mohammed Morsi, en 2013.

À Gaza, un responsable du Hamas, Mushir al-Masri, a dénoncé la décision et exhorté l'Égypte à la renverser.

Il a soutenu qu'il s'agissait d'une décision «politisée» qui profite à l'occupation israélienne. Il a qualifié cela d'«abus égyptien de la cause et la résistance palestinienne».

Le nouveau statut égyptien du Hamas isole encore davantage le groupe. Récemment, le gouvernement a commencé à sécuriser une zone tampon le long de sa frontière avec Gaza, une tentative pour détruire un réseau de tunnels d'approvisionnement pour le Hamas.