NOUVELLES
28/02/2015 10:19 EST | Actualisé 30/04/2015 05:12 EDT

Les Camerounais dans les rues en soutien aux armées qui combattent Boko Haram

YAOUNDÉ, Cameroun - Des milliers de jeunes Camerounais ont marché dans les rues de la capitale, samedi, pour démontrer leur soutien à la bataille militaire contre les attaques de Boko Haram au Nigeria voisin.

Il est arrivé que des rebelles du groupe extrémiste Boko Haram ont traversé la frontière pour attaquer des villes du nord du Cameroun. Environ 200 soldats camerounais ont été tués dans les combats, selon les organisateurs de la manifestation, des journalistes camerounais qui ont couvert les opérations.

Les manifestants ont investi les rues de Yaoundé en transportant des drapeaux du Cameroun et du Tchad, deux des pays africains ayant déployé leurs troupes en renfort à l'armée nigériane.

La marche se voulait également un signe de solidarité envers les millions de gens du Nigeria et des pays voisins qui souffrent de l'insurrection meurtrière des islamistes, a affirmé Guibal Gatama, un journaliste et organisateur principal de l'événement.

Il était très important pour les Camerounais de se montrer solidaires envers les 150 000 déplacés, les 200 000 réfugiés nigérians et les 170 écoles fermées, a-t-il dit.

Un autre journaliste, Ndi Eugene Ndi, a ajouté qu'elle visait aussi à décourager les jeunes Camerounais à joindre les rangs du groupe extrémistes.