Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Pussy Riot règlent leur compte avec le président russe (fictif) dans «House of Cards» (ATTENTION SPOILER)

Nadezhda Tolokonnikova (L) and Maria Alekhina members of the Russian punk rock band Pussy Riot pose for photographs at Amnesty International UK headquarters in East London on November 14, 2014, before speaking at a reception with activists who campaigned for their release from prison. AFP PHOTO / ANDREW COWIE        (Photo credit should read ANDREW COWIE/AFP/Getty Images)
Nadezhda Tolokonnikova (L) and Maria Alekhina members of the Russian punk rock band Pussy Riot pose for photographs at Amnesty International UK headquarters in East London on November 14, 2014, before speaking at a reception with activists who campaigned for their release from prison. AFP PHOTO / ANDREW COWIE (Photo credit should read ANDREW COWIE/AFP/Getty Images)

On savait que les Pussy Riot allaient faire une apparition dans le saison 3 de House of Cards lorsque des photos de la distribution ont été dévoilées l'année dernière. C'est effectivement ce qui est arrivé et le résultat est génial.

ATTENTION SPOILERS

Le troisième épisode de la nouvelle saison «Chapter 29» marque le début des négociations entre Frank et la Russie. Dans cet épisode le président russe (fictif) Victor Petrov (Lars Mikkelsen) - qui ressemble assez clairement à Vladimir Poutine - est en visite à la Maison-Blanche pour parler affaires avec le président Underwood.

Lors d'un souper d'État, Victor Petrov tombe sur Nadezhda «Nadya» Tolokonnikova et Maria Alyokhina deux des membres du collectif féministe russe. Dans la vraie vie, Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova ont été arrêtées et emprisonnées pendant près de deux ans par le gouvernement russe pour avoir protesté contre la politique homophobe de Poutine.

Alors que Victor Petrov porte un toast - plutôt sarcastique - à son homologue, les deux femmes se lèvent pour donner un discours, qui est traduit par Pyotr Verzilov le mari de Nadezhda «Nadya» Tolokonnikova. Elles déclarent : « À Victor Petrov, dont la loyauté est si profonde qu'il donne la moitié de son pays à ses amis, qui est tellement ouvert aux critiques que ses détracteurs sont en prison, un commandant en chef qui n'a peur de personne, sauf des homosexuels»

Les Pussy Riot et Pyotr Verzilov sont ensuite expulsés de la Maison-Blanche, mais leur mission est accomplie.

Plus de détails sur le Huffington Post États-Unis.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

"House of Cards"

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.