POLITIQUE
26/02/2015 10:33 EST | Actualisé 26/02/2015 12:44 EST

Les musulmans sont les boucs émissaires dans les débats politiques, selon Thomas Mulcair

CP

OTTAWA – Les musulmans sont souvent les boucs émissaires dans les débats politiques, selon le chef du NPD Thomas Mulcair.

« Il y a une diffamation qui s’opère, et sincèrement, ça fait des années que je fais de la politique fédérale et ça fait des années que je vois que les musulmans sont souvent des boucs émissaires pour des débats politiques. Et ça, je trouve ça navrant. »

LIRE AUSSI: Serment de citoyenneté: Thomas Mulcair d'accord avec le port du niqab

Mulcair se prononçait mercredi à propos de la décision du NPD quant au port du niqab pendant la prestation du serment de citoyenneté canadienne. Les conservateurs ont décidé de faire appel d’une décision d’un tribunal infirmant une loi qui interdit de se couvrir le visage pendant la cérémonie.

Le chef libéral Justin Trudeau a vivement dénoncé la décision des conservateurs. Mercredi, il a dit aux journalistes que le premier ministre Harper jouait à un « jeu de division » en ciblant certains citoyens. Mulcair, lui, respecte le droit du gouvernement de faire appel de la décision.

« C’est un droit. Un gouvernement a le droit de porter un jugement en appel, mais en ce qui nous concerne, la cour fédérale avait raison. »

Mulcair rappelle la récente visite de Stephen Harper à Victoriaville, au Québec, où les conservateurs tentent de faire une percée.

« Mais j’écoute bien ce que dit le premier ministre Harper et je sais le décoder aussi, ajoute-t-il. Et je sais où est-ce qu’il l’a dit et dans quel contexte. »

« Il est offensant que quelqu’un cache son identité au moment-même où il joint la famille canadienne », a dit Harper le 12 février dernier.

Le chef du nouveau parti Forces et Démocratie, Jean-François Fortin, pense que Trudeau et Mulcair vont trop loin. « On est rendu à mettre la religion avant le devoir public et on cautionne un signe d’infériorisation de la femme. C’est un grand retour en arrière », peut-on lire dans un communiqué de presse envoyé aux médias mercredi.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Hijab, burqa, niqab ou tchador? Voyez les images