BIEN-ÊTRE
25/02/2015 09:36 EST | Actualisé 09/03/2015 11:12 EDT

Quand Martinique rime avec écologique

Landscape from the caribbean island Martinique.
Frizzantine via Getty Images
Landscape from the caribbean island Martinique.

Cet article a initialement été publié sur le webzine Mode de vie & compagnie de la Fondation David Suzuki.

logo

Par Michèle Rhéaume, Voyages Gaïa

Bien que notre belle province regorge d’options intéressantes lorsque vient le temps de prendre des vacances hivernales, plusieurs d’entre nous désirent échapper au froid québécois l’espace d’une semaine ou deux. Évidemment, ce type de voyage peut amener des conséquences négatives particulièrement importantes pour l’environnement. Heureusement, il existe diverses façons de minimiser nos impacts sur la planète tout en la découvrant.

De retour d’un séjour magique en Martinique, j’ai envie de partager avec vous quelques-uns des endroits que j’ai visités et qui démontrent bien qu’il est possible de miser sur des options plus responsables lorsqu’on voyage.

Voler carboneutre

Tout d’abord, on ne peut passer à côté de la question des émissions de gaz à effet de serre lorsque nos déplacements impliquent du transport aérien. À titre d’exemple, pour mon voyage en Martinique, mon vol aller-retour a produit environ 1,24 tonne de gaz à effet de serre. Il faut savoir que chez Voyages Gaïa, nous compensons la totalité des émissions provenant de nos déplacements en avion, et ce, grâce à un partenariat avec le programme Planetair. Dans le cas présent, je devrai donc verser une somme de trente et un dollars pour compenser mon voyage. La totalité des sommes versées pour mes déplacements de l’année en cours contribuera à des projets de protection de l’environnement. Divers programmes de ce genre existent au Québec, et autant les entreprises que les citoyens peuvent y participer.

Dormir sur ses deux oreilles

Comme vous le savez sûrement, vous pouvez réduire votre empreinte écologique en choisissant judicieusement vos sites d’hébergement lors de votre voyage. En Martinique, certains gîtes et hôtels m’ont particulièrement impressionnée de par leurs initiatives vertes. Le Hameau du Morne des Cadets, en plus d’être un gîte chez l’habitant fort sympathique, offre l’un des plus beaux panoramas de toute l’île. Son propriétaire, Léon Tisgra, un agriculteur extrêmement engagé dans sa communauté, sert à ses invités les délicieuses récoltes de ses jardins biologiques certifiés Écocert. De son côté, Le domaine de Robinson, situé sur une petite plage tranquille face à la mer des Caraïbes, offre l’expérience des bungalows parfaitement intégrés dans l’environnement local. Ici, la télévision et la radio sont remplacées par les sons de la nature.

Découvrir autrement

La Martinique regorge d’exemples en ce qui concerne les sites et activités qui amènent les voyageurs à en apprendre davantage sur l’histoire, la culture et la nature tout en respectant autant les habitants que l’environnement. L’un de mes coups de cœur est définitivement le Domaine d’Émeraude, ses magnifiques jardins et son centre d’interprétation impeccablement pensé. Autre arrêt obligatoire, la visite combinée de la Réserve naturelle de la Caravelle et du Château Dubuc permet d’allier une randonnée dans un décor spectaculaire avec l’interprétation d’un site historique passionnant. Finalement, à la Savane des Esclaves, fondée par la véritable légende qu’est Gilbert Larose, les visiteurs découvrent les plantes médicinales utilisées traditionnellement par les Martiniquais tout en s’informant sur l’histoire de l’esclavagisme.

Ainsi, si vous pensez voyager cet hiver, je vous invite à faire des choix judicieux qui vous permettront autant de vivre une expérience authentique que de protéger l’environnement. Après tout, puisque nous parcourons des milliers de kilomètres pour découvrir des richesses extraordinaires, il est logique de nous assurer de tout faire pour les sauvegarder afin que bien d’autres après nous puissent aussi les admirer.

N’hésitez pas à partager les découvertes éco responsables que vous avez vous-mêmes faites en voyage!

LIRE AUSSI SUR MODE DE VIE & CIE

» Produits cosmétiques: démystifions les certifications!

» Des couches pour les petites fesses écolos

» Verre ou plastique?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoLa Martinique Voyez les images