NOUVELLES
24/02/2015 09:01 EST | Actualisé 26/04/2015 05:12 EDT

Un cas inexpliqué de rougeole touche une fillette dans le nord de l'Ontario

TORONTO - La rougeole a frappé un bébé dans le nord de l'Ontario, qui n'avait pas quitté la région.

Les autorités locales de santé publique tentent de comprendre comment la fillette âgée de moins de deux ans a contracté le virus.

Ni elle-même, ni aucun membre de sa famille ne s'étaient rendus récemment à Toronto, où des cas de rougeole sont survenus, a indiqué le directeur des services cliniques pour l'unité de santé publique d'Algoma, Jon Bouma.

L'enfant réside à Elliot Lake, une ville d'environ 11 000 habitants à mi-chemin entre Sudbury et Sault Sainte-Marie sur la côte nord du lac Huron.

Elle constitue le 19e cas de rougeole enregistré en Ontario depuis la fin janvier. Les autres cas ont été diagnostiqués dans le grand Toronto et dans la région de Niagara. Les cas de Niagara seraient reliés à l'éclosion à Toronto.

Au Québec, une éclosion distincte continue de prendre de l'ampleur, avec 26 cas enregistrés selon le bilan fait mardi par la porte-parole de l'Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière, Pascale Lamy.

Les cas au Québec seraient liés à l'éclosion survenue au parc d'attractions Disneyland en Californie, qui aurait entraîné jusqu'à maintenant 133 infections dans sept États américains. Mme Lamy a indiqué que 25 des cas au Québec sont évalués comme étant liés à l'éclosion en Californie. On ignore toujours la source de l'infection dans un seul cas.

La rougeole cause notamment une forte fièvre, des yeux rouges, une éruption cutanée et de la toux: les complications peuvent inclure la pneumonie et la surdité - et même la mort dans environ un cas ou deux par 1000 personnes infectées.