POLITIQUE
24/02/2015 01:15 EST | Actualisé 24/02/2015 01:16 EST

Philippe Couillard refuse de donner sa confiance à Yves Bolduc

PC

QUÉBEC _ Philippe Couillard n'a pas cru bon, mardi, renouveler sa confiance envers son ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

La crédibilité du ministre Bolduc, déjà lourdement entachée par des bourdes répétées, a subi un autre coup dur la semaine dernière lorsqu'il a justifié sans la moindre réserve la fouille à nu d'une écolière dans une commission scolaire de Québec.

Le premier ministre avait alors senti le besoin d'intervenir personnellement dans ce dossier à l'Assemblée nationale pour annoncer qu'il n'y aura plus de fouilles à nu d'élèves dans les écoles du Québec.

En point de presse, mardi, lorsqu'un reporter lui a demandé s'il conservait toujours une confiance totale et absolue envers le ministre de l'Éducation, M. Couillard s'est limité à dire, sans même mentionner M. Bolduc, qu'il "était très satisfait de la façon dont le gouvernement travaille en ce moment".

Le chef du gouvernement a ajouté qu'il n'entendait pas, du moins pour l'instant, apporter des changements à son cabinet.

En décembre dernier, le premier ministre libéral avait vigoureusement défendu M. Bolduc, vantant son dévouement à la tâche et son intensité. Il le présentait encore comme celui qui livrera au gouvernement la vision de l'école de demain.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 11 controverses du gouvernement Couillard Voyez les images