NOUVELLES
24/02/2015 10:39 EST | Actualisé 26/04/2015 05:12 EDT

Le Canadien entame son voyage de 2 matchs sur une bonne note, bat les Blues 5-2

ST. LOUIS, États-Unis - Alex Galchenyuk a salué son retour au jeu en marquant deux buts et en amassant une mention d'aide, mardi soir, tandis que le Canadien a entamé son court voyage de deux matchs sur une bonne note en l'emportant 5-2 contre les Blues de St. Louis.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef Michel Therrien n'a pas hésité à lancer des fleurs à Galchenyuk — qu'il a utilisé autant à l'aile droite qu'à l'aile gauche et au centre.

«J'ai aimé son implication, d'un point de vue offensif surtout, a noté Therrien. C'est sûr que de l'avoir sur l'un de nos deux premiers trios, ça change la donne. Donc j'ai bien aimé sa façon de se comporter à son retour au jeu.»

Brendan Gallagher, deux fois, et Michaël Bournival ont aussi marqué pour le Canadien (39-16-5), premier dans l'Association Est. Andrei Markov et P.K. Subban ont amassé deux mentions d'aide chacun.

«On est très satisfait de leur progression, a ajouté Therrien, à propos de Galchenyuk et Gallagher, qui approchent du plateau des 20 buts cette saison. Ce sont de jeunes vétérans qui jouent avec beaucoup de confiance.»

Le capitaine David Backes et T.J. Oshie ont riposté pour les Blues (38-18-4), qui n'ont remporté que quatre de leurs neuf derniers matchs.

Carey Price a éclipsé la marque de Rogatien Vachon établie lors de la saison 1968-1969 en enregistrant une neuvième victoire consécutive à l'extérieur du Centre Bell. Il a complété sa soirée de travail avec 27 arrêts.

Son vis-à-vis, Jake Allen, a repoussé 18 tirs dans la défaite.

L'attaquant Devante Smith-Pelly, qui a été acquis des Ducks d'Anaheim mardi matin en retour de Jiri Sekac, n'était pas de la formation partante. Il pourrait revêtir son nouvel uniforme jeudi contre les Blue Jackets à Columbus.

Une expérience à répéter?

Galchenyuk, qui a effectué son retour dans l’alignement du CH après avoir raté les deux dernières rencontres en raison d’un virus, a participé à une expérience concoctée par l'entraîneur-chef Michel Therrien. Il a évolué de façon sporadique à la droite d'un trio piloté par Tomas Plekanec et complété par Lars Eller.

«C'était bien de le voir évoluer sur le flanc droit, il avait l'air à l'aise», a commenté Gallagher.

Ses deux réussites ne sont toutefois pas attribuables à cette décision puisqu'il a fait vibrer les cordages de l'enclave et de l'aile gauche, respectivement. Galchenyuk a d'abord ouvert la marque à 13:22 en faisant habilement dévier un tir du point d'appui droit de Subban derrière Allen.

L'Américain a doublé l'avance des siens à 3:11 de la période médiane en surprenant le gardien des Blues d'un tir des poignets anodin du coin de la patinoire. Plekanec fut son complice, lui qui venait de remporter la mise en jeu en territoire offensif quelques secondes plus tôt. Backes a réduit l'écart à 2-1 trois minutes plus tard en complétant une belle manoeuvre à trois joueurs.

Trois buts en deux minutes

Ç'a mis la table pour une séquence complètement folle au cours de laquelle trois buts ont été échangés en moins de deux minutes.

Gallagher a d'abord redonné un coussin de deux buts aux Montréalais en trompant la vigilance d'Allen d'un tir des poignets vif lors d'une descente à deux contre un en compagnie de David Desharnais, à 15:49.

Moins d'une minute plus tard, Bournival a porté le score à 4-1 en profitant d'une échappée pour déjouer Allen d'un tir des poignets dans la lucarne, du côté de la mitaine. Oshie a couronné cette séquence offensive en déjouant Price d'un lancer frappé de la ligne bleue, à 17:45.

Gallagher a cloué le cercueil des Blues en récupérant un retour de lancer dans l'enclave, en avantage numérique, à 15:47 de la troisième période.