NOUVELLES
24/02/2015 09:13 EST | Actualisé 26/04/2015 05:12 EDT

Des attentats font au moins 24 morts dans le nord du Nigeria

POTISKUM, Nigeria - Des kamikazes adolescents probablement membres du groupe Boko Haram ont tué au moins 24 personnes lors de deux attaques différentes mardi, dans le nord du Nigeria.

Au moins 12 personnes ont été tuées et 20 autres blessées quand un kamikaze s'est donné la mort à bord d'un autobus dans la ville de Potiskum, dans le nord-est du pays.

Quelques heures plus tard, deux adolescents auraient provoqué une explosion qui a éventré une gare d'autobus de Kano, dans le nord du pays, faisant là aussi au moins 12 morts, selon le commissaire de la police de l'État, Ibrahim Idris.

Des témoins rapportent que les deux kamikazes étaient âgés de 17 ou 18 ans.

Les explosions ont provoqué des incendies qui ont détruit deux autocars et une voiture, selon M. Idris. Des secouristes se sont précipités sur les lieux pour transporter les victimes vers l'hôpital.

La première attaque s'est produite dans la ville de Potiskum, où une fillette âgée d'une dizaine d'années a activé sa ceinture d'explosifs dimanche, faisant quatre morts.

Un témoin a raconté que le kamikaze a été intercepté par les forces de l'ordre après avoir déclenché un détecteur de métal. Il s'est alors précipité à bord de l'autobus avant de se faire exploser.

Les attentats n'ont pas été revendiqués mais ressemblent à ceux perpétrés dans le passé par Boko Haram.

L'insurrection islamiste qui a éclaté il y a cinq ans dans le nord-est du pays a fait des milliers de morts.