NOUVELLES
24/02/2015 02:06 EST | Actualisé 26/04/2015 05:12 EDT

Cours d'éducation sexuelle en Ontario: Wynne subit les foudres de l'opposition

TORONTO - Le nouveau cours sur l'éducation sexuelle en Ontario n'a pas tardé à attirer les protestations. Environ 200 manifestants se sont présentés devant Queen's Park, mardi, pendant que la première ministre Kathleen Wynne subissait les foudres de l'opposition conservatrice.

Le député progressiste-conservateur Monte McNaughton a affirmé qu'il n'appartenait pas au premier ministre, et «certainement pas à Kathleen Wynne», de dire aux parents à quel âge il était approprié pour leurs enfants de connaître telle ou telle chose.

Mme Wynne, qui a déjà dit ouvertement qu'elle était lesbienne, a carrément demandé au député McNaughton pourquoi il laissait ainsi entendre qu'elle n'était pas qualifiée pour déterminer des normes destinées à l'éducation des jeunes et des enfants. Avec une pointe de sarcasme, elle lui a demandé s'il trouvait qu'elle n'était pas qualifiée parce qu'elle était une femme ou parce qu'elle était une mère, une ancienne conseillère scolaire, une ancienne ministre de l'Éducation ou parce qu'elle avait une maîtrise en éducation.

Le député progressiste-conservateur n'a pas eu l'occasion de lui répondre à la Chambre. Il s'est rendu à l'extérieur du parlement pour accompagner les autres manifestants, en compagnie de ses collègues candidats au leadership du Parti progressiste-conservateur, Christine Elliott et Patrick Brown.