NOUVELLES
23/02/2015 13:03 EST | Actualisé 23/02/2015 13:03 EST

Abandonner ou emmener leur bébé ? Des immigrants du Yukon doivent choisir

Radio-Canada.ca

Sommé de quitter le Canada d'ici au 4 mars, un couple d'immigrants de Whitehorse fait face à un dilemme inimaginable : emmener leur plus jeune fils avec eux ou le laisser seul. Né au Yukon et de fait canadien, le petit Jonathan, trois ans, souffre d'une malformation crânienne grave.

Ses parents et médecins affirment que le jeune garçon ne recevra pas les soins médicaux adaptés à sa pathologie si ses parents retournent en Amérique centrale. Sergio Rojas, le père, et Linda Martinez, la mère, sont respectivement originaires du Mexique et du Nicaragua mais vivaient au Canada depuis sept ans. Leur fils aîné, né à l'étranger, ne détient pas la nationalité canadienne.

Le couple s'est vu refuser une demande de résidence permanente sur des critères humanitaires. Immigration Canada a proposé aux parents de laisser, s'ils le souhaitent, Jonathan au Canada pour qu'il puisse être soigné correctement.

« L'immigration m'a appelé et m'a dit : 'vous avez deux choix : l'emmener ou le laisser' »

— Sergio Rojas, père de Jonathan

Une situation inextricable pour Sergio Rojas. «Ce n'est pas un choix pour nous... On ne peut pas laisser un membre de notre famille seul», a-t-il déclaré à CBC, les yeux rougis par les larmes. «Il est dans un programme spécial huit heures par jour, les pédiatres m'ont conseillé de ne pas déménager», ajoute-t-il.

Le député fédéral conservateur du Yukon, Ryan Leef a rencontré la famille deux fois en fin de semaine pour tenter de trouver une solution à cette situation. Il affirme que la famille avait déjà pris contact avec lui en septembre dernier. Ryan Leef doit rencontrer le ministre de l'Immigration Chris Alexander pour plaider la cause de la famille. «Ce cas ne fait aucun doute dans mon esprit : s'il y a un moment pour se mobiliser pour une famille, une famille du Yukon, c'est maintenant», a déclaré l'élu qui compte bien faire annuler la décision d'Immigration Canada au plus vite.