Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les candidats sont confirmés pour l'élection partielle de Richelieu

Voters in booths at election, elevated view
Voters in booths at election, elevated view

MONTRÉAL - La course dans la circonscription de Richelieu, laissée vacante par le départ de la députée péquiste Élaine Zakaïb, a franchi une nouvelle étape, samedi, avec la fin de la période des déclarations de candidature.

Ancien conseiller politique de Mme Zakaïb, l'ex-journaliste Sylvain Rochon sera le candidat du Parti québécois, alors que l'entrepreneur Jean-Bernard Émond portera les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Les libéraux ont choisi Benoît Théroux, qui travaille dans le secteur des services financiers et en assurance de personnes depuis une trentaine d'années, pour porter les couleurs de leur parti dans la circonscription.

Marie-Ève Mathieu, professeure de littérature à l'École nationale d'aérotechnique, sera la candidate de Québec solidaire. Le chef du parti indépendantiste Option nationale, Sol Zanetti, sera aussi de la course. Trois autres candidats seront aussi en lice.

Lors des dernières élections générales en avril 2014, Mme Zakaïb l'avait emporté par une majorité de 3659 voix sur le candidat caquiste et de 4008 voix sur le représentant libéral. Elle avait été ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec dans l'éphémère gouvernement péquiste de Pauline Marois. Le PQ détient cette conscription depuis 1994.

En septembre dernier, Mme Zakaïb avait annoncé son retrait de la vie politique moins de six mois après sa réélection. Elle avait alors joint les rangs de Jacob, une entreprise de commerce de détail issue de Sorel-Tracy, où elle a occupé les postes de chef de la restructuration et de vice-présidente, stratégie et finances. Moins d'un mois après l'annonce de l'embauche de Mme Zakaïb, Jacob a annoncé la fermeture définitive de ses portes et la liquidation de tous ses stocks.

Richelieu représente un château-fort péquiste. La circonscription, qui englobe notamment les municipalités de Sorel-Tracy et Yamaska, était détenue auparavant par Sylvain Simard, ayant été notamment ministre des Relations internationales dans le cabinet de Lucien Bouchard et ministre d'État à l'Administration et à la Fonction publique sous l'administration de Bernard Landry.

INOLTRE SU HUFFPOST

Un moment de réflexion
LA PRESSE CANADIENNE/Sean Kilpatrick
Le premier ministre Stephen Harper a visité le Mur des Lamentations à Jérusalem en janvier 2014.\n
On s'amuse
LA PRESSE CANADIENNE/Chris Young
Le maire de Toronto Rob Ford blague avec son chef du budget Frank Di Giorgio lors d\'un conseil municipal à Toronto en janvier 2014.
Comment dire...
LA PRESSE CANADIENNE/Jason Franson
La première ministre d\'Alberta Alison Redford a annoncé sa démission en mars après des révélations concernant ses dépenses.
Un pays!
LA PRESSE CANADIENNE/Graham Hughes
Le candidat vedette Pierre Karl Péladeau a levé le poing lors de l\'annonce officielle de son entrée en politique au Parti québécois.
Baiser de victoire
LA PRESSE CANADIENNE/Jacques Boissinot
Le chef des libéraux Philippe Couillard embrasse son épouse Suzanne Pilote après sa victoire du 7 avril 2014.\n\n
Pendant ce temps, au PQ...
LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson
Pauline Marois, première femme à diriger le Québec, démissionne après avoir perdu ses élections. \n\n
En l'honneur de Jim
LA PRESSE CANADIENNE/Justin Tang
La tour du Parlement est toute illuminée de vert en l\'honneur de l\'ex-ministre des Finances (et fier Irlandais) Jim Flaherty, décédé le 10 avril 2014.\n\n
Derniers adieux
LA PRESSE CANADIENNE/Frank Gunn
Le veuve de Jim Flaherty, Christine Elliott, et leurs triplets, Quinn, John, et Galen, attendent le début des funérailles.
« On est oubliés »
LA PRESSE CANADIENNE/Fred Chartrand
Jenifer Migneault enlace son mari, le vétéran Claude Rainville, à Ottawa après qu\'elle ait pourchassé le ministre Fantino pour qu\'il offre davantage de soutien aux vétérans. Rainville souffre de troubles post-traumatiques.
Wynne gagne
LA PRESSE CANADIENNE/Darren Calabrese
La chef des libéraux ontariens Kathleen Wynne sur la scène après avoir remporté une majorité dans la province en juin 2014.
Pendant ce temps, chez les conservateurs...
LA PRESSE CANADIENNE/Chris Young
Le chef des conservateurs en Ontario Tim Hudak remercie ses militants après une écrasante défaite.
Pas de stress
LA PRESSE CANADIENNE/Andrew Collins
Le sénateur Mike Duffy assis bien tranquillement dans une voiture à l\'Île-du-Prince-Édouard. La veille, il apprenait qu\'il faisait face à 31 chefs d\'accusation de fraude et d\'abus de confiance, entre autres. \n
En plein dans la gueule!
LA PRESSE CANADIENNE/Andrew Vaughan
Le chef des libéraux Justin Trudeau reçoit un coup dans le visage lors d\'un combat à Bedford, en Nouvelle-Écosse.\n\nSon adversaire lui a aussi organisé une levée de fonds plus tard cette journée-là. \n\n
La douleur a un visage
LA PRESSE CANADIENNE/Fred Chartrand
Mark Campbell, qui a perdu ses deux jambes en Afghanistan, s\'adresse à la foule lors d\'un rassemblement à Ottawa. \n\n
Tout est une question d'équilibre
LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck
Le chef du PLC Justin Trudeau fait tenir son fils de cinq mois en équilibre lors d\'un événement à Vancouver. \n
Attention, c'est froid!
THE CANADIAN PRESS/Andrew Vaughan
Les premiers ministres du Yukon, de Colombie-Britannique et du Nunavut s\'adonnent au Ice Bucket Challenge à Charlottetown.
Cours, Sona, cours!
LA PRESSE CANADIENNE/Darren Calabrese
L\'ancien employé conservateur Michael Sona fuit les médias en quittant le palais de justice de Guelph en août. Il a été reconnu coupable des appels automatisés en 2011 et écope de neuf mois de prison. \n
Du fédéral au provincial
LA PRESSE CANADIENNE/Jason Franson
L\'ancien ministre fédéral Jim Prentice remporte la course à la chefferie du Parti conservateur en Alberta en septembre. \n
Des avions, des trains et des automobiles
LA PRESSE CANADIENNE/Ryan Remiorz
Le ministre des Affaires étrangères John Baird attend son prochain vol après une visite en Irak en septembre.
Le frère dans la course
THE CANADIAN PRESS/Chris Young
Doug Ford se lance dans la course à la mairie de Toronto en septembre après qu\'il ait été annoncé que son frère Rob souffrait d\'un cancer. \n\n
Les yeux dans les yeux
LA PRESSE CANADIENNE/Jacques Boissinot
Le jeune chef libéral du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, sourit pendant sa campagne. Gallant, 33 ans, a été élu premier ministre en septembre. \n
Fidèle au poste
LA PRESSE CANADIENNE/Adrian Wyld
Le sergent Kevin Vickers, un héros après avoir tué le tireur d\'Ottawa, reçoit un ovation debout de la part de tous les députés de la Chambre des communes en octobre. \n
Vic-Tory
LA PRESSE CANADIENNE/Chris Young
John Tory s\'adresse à la foule après avoir été désigné maire de Toronto, mettant un trait sur l\'ère Ford.
Unis
LA PRESSE CANADIENNE/Ryan Remiorz
Stephen Harper, Thomas Mulcair et Justin Trudeau quittent l\'église après les funérailles de l\'officier Patrice Vincent, tué à Saint-Jean-sur-Richelieu, en novembre.
Un scrum après l'autre
LA PRESSE CANADIENNE/John Woods
Le premier ministre du Manitoba Greg Selinger parle aux médias après le départ de cinq ministres.
Et de trois!
LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck
Le maire de Vancouver Gregor Robertson fête son élection et son troisième mandat en novembre 2014.
Face à face
LA PRESSE CANADIENNE/Adrian Wyld
Le premier ministre Stephen Harper pratique le hongi -- une salutation traditionnelle qui implique de se presser le nez et de se prendre les mains -- avec un guerrier maori en Nouvelle-Zélande. \n\n
« Vous êtes aimé. Votre famille vous aime. »
LA PRESSE CANADIENNE/Adrian Wyld
Barbara Winters, la femme qui a tenté de sauver le caporal Cirillo, se lève à la Chambre des communes.
Bienvenue à bord
LA PRESSE CANADIENNE/Jason Franson
Le premier ministre albertain Jim Prentice accueille sa nouvelle recrue, la leader de l\'opposition Danielle Smith, dans son caucus en décembre.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.