Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ian Bush, accusé d'avoir commis un triple meurtre, restera détenu

OTTAWA - L'homme d'Ottawa accusé d'avoir commis un triple meurtre restera détenu jusqu'à sa prochaine comparution.

Ian Bush a comparu par liaison-video, samedi matin. L'homme demeurera détenu jusqu'au 7 avril.

L'individu est accusé d'avoir tué un juge à la retraite de la Cour canadienne de l'impôt, Alban Garon, la femme de celui-ci, Raymonde, et leur voisine Marie-Benisko, tous trois des septuagénaires, en 2007.

La police dit avoir découvert des traces d'ADN qui lient Bush aux assassinats.

Bush n'a pas le droit de communiquer avec un certain nombre de témoins dont des membres de sa famille.

L'homme âgé de 59 ans a comparu vendredi pour un autre dossier. Il est accusé de tentative de meurtre, de vol avec voies de faits, de séquestration et d'entrée par effraction. Sa victime serait un ancien combattant.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.