Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Couillard annule sa visite en Outaouais pour «des raisons de sécurité»

Des dizaines de manifestants protestaient en début d'après-midi, samedi, alors que se tenait un colloque régional du Parti libéral du Québec (PLQ) à Gatineau. Le premier ministre, Philippe Couillard, a toutefois annulé sa visite pour « des raisons de sécurité » .

Les manifestants voulaient signifier au gouvernement Couillard que ses politiques récemment adoptées ne sont pas toutes les bienvenues.

Selon le responsable de la sécurité de l'événement, il n'y avait aucune porte d'entrée assez sécuritaire pour permettre à Philippe Couillard d'accéder à l'événement.

Pendant ce temps, à l'intérieur, des dizaines de membres du PLQ étaient présents pour le colloque.

La ministre responsable de la région de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a pris la parole et se désole des conditions qui entourent la tenue de ce colloque de militants du PLQ.

Vendredi, le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), section Outaouais, annonçait que lui et ses membres allaient attendre de pied ferme Philippe Couillard.

Le syndicat souhaitait utiliser cette occasion pour parler des répercussions des compressions dans les domaines de la santé et de l'éducation en Outaouais. « Avec ses politiques d'austérité, ce n'est pas des emplois qu'il va créer, mais du chômage », affirmait Michel Quijida, président régional de la CSN, vendredi.

Plus de détails suivront.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les compressions du gouvernement Couillard

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.