NOUVELLES
19/02/2015 01:02 EST | Actualisé 21/04/2015 05:12 EDT

Syrie: les rebelles capturent 32 soldats dans la région d'Alep

BEYROUTH - Des rebelles syriens ont capturé 32 soldats ou combattants progouvernementaux près de la ville d'Alep, dans le nord du pays, dans la foulée de combats violents qui ont fait près de 200 morts au cours des derniers jours.

Chaque camp lutte pour s'approprier le plus de territoire possible en vue d'une trêve éventuelle.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, et des militants de la région d'Alep rapportent que les soldats ont été capturés dans le village de Ratyan, qui a été repris par les insurgés mercredi.

Les combats ont coûté la vie à au moins 170 combattants.

Des images amateures mises en ligne montrent 28 hommes portant des uniformes militaires assis sur le sol d'une pièce. Au moins deux d'entre eux sont blessés. Les hommes sont ensuite escortés hors de la pièce, un par un, sous la surveillance des rebelles.

Les combats ont provoqué un nouvel afflux de réfugiés vers la frontière turque.

Médecins sans frontières a demandé jeudi aux belligérants de faciliter l'évacuation des blessés. MSF dit avoir été contraint d'évacuer une clinique près d'Alep en raison des problèmes de sécurité.

L'organisation a expliqué que la seule route entre Alep et la Turquie est maintenant bloquée, ce qui complique grandement la circulation d'ambulances et l'envoi d'une aide médicale et humanitaire dans la région d'Alep.

L'Observatoire dit que les rebelles ont repris le village de Hardatnein jeudi, deux jours après qu'il soit passé entre les mains des forces gouvernementales. Des combats féroces se poursuivraient autour du village de Bashkoy, qui a lui aussi été capturé par le gouvernement mardi.

La télévision syrienne rapporte que des insurgés arrivent de Turquie pour prendre part aux affrontements.