NOUVELLES
19/02/2015 10:25 EST | Actualisé 21/04/2015 05:12 EDT

Le Canadien Milos Raonic subit l'élimination dès son premier match à Marseille

MARSEILLE, France - Le rôle de favori semble provoquer un blocage chez les joueurs de tennis canadiens.

Une semaine après que Eugenie Bouchard eut été victime d'une élimination expéditive au tournoi d'Anvers à titre de première tête de série, Milos Raonic a subi le même sort jeudi, au deuxième tour du tournoi de tennis de Marseille, s'inclinant en trois manches contre l'Italien Simone Bolelli 6-4, 3-6, 7-6(3).

Raonic, qui disputait son premier match de la compétition, a été victime d'un mini-bris dès le deuxième point du bris d'égalité, et il n'est jamais parvenu à le récupérer.

Du coup, Bolelli a mis fin à la plus longue disette face à des adversaires classés parmi le top-10 depuis 1968. L'Italien avait subi des défaites lors de ses 35 premiers matchs, incluant deux duels contre Raonic. Bolelli et Raonic s'étaient notamment affrontés la semaine dernière à Rotterdam et le Canadien l'avait emporté en deux manches, 6-3, 7-6(2) dans un match de huitième de finale.

Bolelli l'a emporté même s'il a réalisé trois fois moins d'as que le Canadien (7 contre 21) et qu'il a provoqué une seule balle de bris. Il a cependant convertie cette balle de bris, lors du neuvième jeu du set initial, pour prendre une avance de 5-4. Au jeu suivant, l'Italien est parvenu à sauver deux balles de bris pour finalement boucler la manche.

Raonic n'a solutionné le service de son rival qu'une seule fois, lors du quatrième jeu de la deuxième manche, à l'issue duquel il s'est donné une avance de 3-1 qu'il a maintenue jusqu'à la fin du set.

Au troisième tour, Bolelli affrontera le Français Gaël Monfils, classé septième.

C'était la première fois depuis octobre 2014, à Moscou, que Raonic subit l'élimination à son premier match d'un tournoi.

«Il y a eu plusieurs jeux serrés, mais je n'ai pas su profiter de mes chances, a déclaré Raonic, sur le site internet de l'ATP.

«Je servais de mieux en mieux au fur et à mesure que le match progressait, mais il a inscrit les points importants au moment où ça comptait le plus.»

Plus tard jeudi, le Suisse Stanislas Wawrinka, deuxième tête de série, a facilement vaincu le Français Benoît Paire 6-2, 6-3. Vainqueur dimanche dernier à Rotterdam, Wawrinka est à la recherche d'une troisième victoire depuis le début de la jeune saison.

De son côté, Gilles Simon a eu le meilleur devant Borna Coric, 6-2, 3-6, 6-3. Il retrouvera au prochain tour son compatriote Jérémy Chardy, tombeur du Letton Ernests Gulbis 6-3, 6-4.

Plus tôt jeudi, l'Autrichien Dominic Thiem est passé au troisième tour lorsque son adversaire, le Belge David Goffin, sixième tête de série, a abdiqué en raison d'une blessure aux côtes. Thiem, 48e joueur mondial, menait alors 5-1 en première manche.