NOUVELLES
19/02/2015 02:47 EST | Actualisé 21/04/2015 05:12 EDT

Gates rencontrera Harper mercredi pour parler de développement international

OTTAWA - Le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates rencontrera Stephen Harper à Ottawa, la semaine prochaine, afin de maintenir dans l'actualité l'«Initiative de Muskoka pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants», lancée par le premier ministre en 2010.

Le Canada collabore déjà avec la Fondation Bill et Melinda Gates dans de nombreux projets de développement international, et M. Harper compte sur la rencontre de mercredi prochain pour dresser le bilan de ce partenariat et «discuter de possibilités d’établir de futures collaborations».

L’Initiative de Muskoka pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, lancée lors du sommet du G8 de juin 2010, constitue un projet-phare du gouvernement Harper, qui a engagé jusqu'ici dans cette cause une somme totalisant six milliards $.

En mai 2014, le premier ministre a été l'hôte d'un sommet international sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, et le Canada s'est alors engagé à soutenir cette initiative jusqu'en 2020.

La rencontre de mercredi avec Bill Gates vise à s'assurer que ce dossier «demeure une priorité mondiale», indique le cabinet du premier ministre dans un communiqué. Les deux hommes «devraient également parler de la nécessité d’établir des objectifs clairs et mesurables en vue d’éliminer les décès évitables de femmes et d’enfants».

Le gouvernement canadien et la Fondation Gates collaborent aussi dans des dossiers liés à la santé mondiale et à la salubrité des aliments, notamment la vaccination, l’éradication de la poliomyélite et le développement agricole.

«Les organisations de la société civile, y compris les fondations, continuent de jouer un rôle crucial dans l’amélioration de la santé des femmes, des nouveau-nés et des enfants aux quatre coins du monde», écrit le cabinet du premier ministre Harper.

«À titre de chef de file mondial relativement à ces enjeux, le Canada a eu l’occasion de nouer des partenariats avec des organisations dynamiques comme la Fondation Bill et Melinda Gates, ce qui a mené à la mise en commun de connaissances et de ressources pour le mieux-être de l’humanité.»