NOUVELLES
19/02/2015 03:41 EST | Actualisé 21/04/2015 05:12 EDT

Bombardier annonce une émission de bons de souscription évaluée à 750 millions $

MONTRÉAL - Bombardier (TSX:BBD.B) s'est entendu jeudi avec un syndicat de preneurs fermes en vue d'émettre des bons de souscription, ce qui devrait permettre à l'entreprise de récolter 750 millions $.

Il s'agit d'une mesure annoncée la semaine dernière par la société en même temps que l'arrivée d'un nouveau président et chef de la direction, Alain Bellemare, en remplacement de Pierre Beaudoin.

Au total, 339,4 millions de bons de souscription, au coût de 2,21 $ chacun, seront émis. Ils seront ensuite échangeables contre des actions de catégorie B sur la base d'un pour un. Bombardier compte présentement quelque 1,44 milliard d'actions de catégorie B en circulation.

Ce prix d'émission est inférieur à la valeur de l'action de Bombardier, qui a clôturé la séance de jeudi, à la Bourse de Toronto, à 2,45 $, en recul de sept cents, ou 2,78 pour cent.

L'entreprise a actuellement accès à des liquidités de 3,8 milliards $, mais elle continue d'investir énormément dans les programmes de sa division aéronautique.

Les coûts du programme de la CSeries atteignent maintenant 5,4 milliards US, par rapport à 4,23 milliards $ US l'an dernier, notamment parce que les essais en vol de l'appareil ont été suspendus pendant plus de trois mois en raison d'un incident avec un moteur.

Les premières livraisons de cet avion commercial sont prévues d'ici la fin de l'année.

Le syndicat de preneurs fermes est composé de la Financière Banque Nationale, UBS Securities Canada, la Banque CIBC et Citigroup Canada Marchés mondiaux.

Bombardier a aussi accordé une option au syndicat lui permettant d’acquérir 50,9 millions d’actions supplémentaires au même prix.

Par ailleurs, certains membres de la famille qui contrôle 58,24 pour cent de l'entreprise se sont engagés à acquérir directement ou indirectement des bons de souscription pour une somme de 50 millions $.

Ils se seraient également engagés à voter en faveur de ce plan de financement. Une assemblée extraordinaire des actionnaires visant à approuver ces changements est prévue le 27 mars prochain.

La semaine dernière, Bombardier a dévoilé une perte de 1,59 milliard $ US au quatrième trimestre, un résultat qui comprend une charge de 1,4 milliard $ US reliée à l'interruption du développement de l'avion d'affaires Learjet 85.