Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Haïti: une vingtaine de morts au Carnaval de Port-au-Prince à la suite d'une électrocution (VIDÉO/PHOTOS)

PORT-AU-PRINCE, Haiti - Plusieurs personnes ont été tuées en Haïti, tôt mardi, quand un homme qui se trouvait à bord d'un char allégorique a été électrocuté. Des dizaines de personnes ont ensuite été piétinées quand les spectateurs ont paniqué et tenté de s'enfuir.

L'accident s'est produit au moment où les rues de la capitale étaient bondées de personnes à l'occasion d'un défilé du Carnaval de Port-au-Prince.

Le premier ministre Evans Paul a indiqué avoir obtenu la confirmation que 16 personnes avaient perdu la vie et que 78 autres avaient subi des blessures.

Ces données ne concordent pas avec certains bilans dressés précédemment. Par exemple, une coordonnatrice du département de la Protection civile, Nadia Lochard, avait auparavant mentionné qu'au moins 20 malheureux avaient été tués.

M. Paul a décrété trois jours de deuil national dans la foulée de ce drame. De plus, des funérailles d'État et une vigile auront lieu samedi.

Par ailleurs, les autorités haïtiennes ont décidé d'annuler la troisième et dernière journée du Carnaval de Port-au-Prince.

Des images du drame montrent des ambulanciers se déplaçant à toute vitesse à travers la foule avec des victimes reposant sur des brancards.

Une vidéo de l'incident montre aussi que le chanteur du groupe Barikad Crew a été touché et électrocuté par une ligne électrique. Le câble semble également avoir touché plusieurs autres personnes.

La station de radio Zenith-FM cite un médecin selon qui l'artiste connu sous le nom de scène de Fantom devrait survivre. Cette information n'a cependant pas pu être confirmée dans l'immédiat.

Un médecin de l'Hôpital général, le docteur Joël Désire, a indiqué que la plupart des victimes semblaient avoir été piétinées à mort quand la foule a paniqué. Un autre médecin, Louis Franck Télémac, rapporte que 71 personnes ont été soignées.

Le char allégorique de Barikad Crew comptait parmi les 16 véhicules qui participaient au défilé. Des témoins ont raconté que la panique a éclaté quand les gens qui se trouvaient à bord ont sauté en bas pour éviter d'être électrocutés.

Une femme a dit s'être enfuie quand elle a vu des étincelles et la ligne électrique tomber.

Des centaines de personnes se sont précipitées vers l'Hôpital général. Certaines d'entre elles transportaient des victimes tandis que d'autres cherchaient à obtenir de l'information par rapport à l'état d'un proche dans un climat totalement chaotique. La première dame Sophia Martelly a rendu visite à certains patients, mais elle est repartie sans s'adresser aux médias.

C'est une pratique courante en Haïti de demander à quelqu'un de prendre place en avant d'un défilé pour déplacer les câbles électriques les plus bas.

Un incident similaire s'est produit mardi matin au Brésil, quand trois personnes ont été mortellement électrocutées après qu'un char allégorique qui participait au Carnaval de Rio a touché une ligne électrique.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.