Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Lily Allen menacée de mort par un hacker se revendiquant de l'État islamique

CHELMSFORD, ENGLAND - AUGUST 17:  Lily Allen performs on Day 2 of the V Festival at Hylands Park on August 17, 2014 in Chelmsford, England.  (Photo by Stuart C. Wilson/Getty Images)
CHELMSFORD, ENGLAND - AUGUST 17: Lily Allen performs on Day 2 of the V Festival at Hylands Park on August 17, 2014 in Chelmsford, England. (Photo by Stuart C. Wilson/Getty Images)

"Je vais te hacker, te kidnapper puis te violer". C'est ce qu'a envoyé un hacker, se revendiquant de l'Etat Islamique, à la chanteuse Lily Allen, sur son cellulaire vendredi 13 février.

AVERTISSEMENT: Les citations qui suivent peuvent choquer.

Des menaces importantes qui font froid dans le dos. Voici son message complet : "Très bien, tu ne sembles pas comprendre, je suis un terroriste de l'État Islamique. Profite de tout ce que tu as, salope. Je vais te hacker, te kidnapper puis te violer. Ensuite je vais t'ouvrir le ventre et te décapiter, stupide garce".

Cool i message from some kid that got my number from hacking Taylor Swifts Twitter.

Une photo publiée par Lily Allen (@lilyallen) le

Des propos que la chanteuse préfère prendre avec humour, elle explique dans sa légende qu'il s'agit surement d'un gamin qui aurait eu son numéro à la suite du piratage du compte Twitter de Taylor Swift. Pour le moment Lily Allen n'a pas précisé si elle porterait plainte ou non.

Facebook, Twitter, Instagram... Aucun réseau social n'échappe à ces hackers. Depuis quelques mois les stars sont victimes de piratage plus ou moins importants. Mais c'est la première fois que l'une d'entre elle reçoit des menaces provenant de l'Etat Islamique.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les potins de stars

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.