NOUVELLES
16/02/2015 03:09 EST | Actualisé 18/04/2015 05:12 EDT

Soudan du Sud: l'armée recruterait des garçons, selon le Human Rights Watch

CHARLES LOMODONG via Getty Images
Young boys, children soldiers attend on February 10, 2015 a ceremony of the child soldiers disarmament, demobilisation and reintegration in Pibor oversawn by UNICEF and partners. UNICEF and its partners have overseen the release of another 300 children from the Cobra Faction armed group of former rebels of David Yau Yau. The children in Pibor, Jonglei State, surrendered their weapons and uniforms in a ceremony overseen by the South Sudan National Disarmament, Demobilization and Reintegration Commission, and the Cobra Faction and supported by UNICEF. They were to spend their first night in an interim care center where they will be provided with food, water and clothing. They will also have access to health and psychosocial services. AFP PHOTO/Charles LOMODONG (Photo credit should read CHARLES LOMODONG/AFP/Getty Images)

KAMPALA, Ouganda - L'armée du Soudan du Sud recruterait activement de jeunes garçons, contrairement à ce qu'elle laisse croire publiquement, selon le Human Rights Watch.

Des garçons parfois aussi jeunes que 13 ans se seraient enrôlés dans l'armée, la plupart du temps contre leur volonté, a indiqué l'organisme pour les droits de la personne dans un communiqué publié lundi. Le Soudan du Sud est un nouveau pays créé en 2011, situé près du Nil, qui est un grand producteur de pétrole.

Le ministre de la Défense du pays Kuol Manyang Juuk a réfuté les allégations, précisant que la loi interdisait le recrutement d'enfants.

Les troupes du Soudan du Sud — celles du gouvernement et des milices fidèles à l'ancien vice-président déchu — font l'objet de plusieurs accusations concernant les enfants soldats depuis plusieurs années.

Human Rights Watch dit avoir discuté avec une douzaine d'enfants ou de jeunes hommes âgés de moins de 18 ans qui étaient impliqués dans l'armée en 2014.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des images du quotidien au Soudan Voyez les images