DIVERTISSEMENT
16/02/2015 12:23 EST

«Si l'aurore»: Quand Marie-Pierre Arthur explore les multiples facettes du désir (ENTREVUE/VIDÉO)

Ceux qui suivent Marie-Pierre Arthur (alias Marie-Pierre Fournier) depuis ses débuts - tout d'abord en tant que choriste et bassiste, notamment pour Ariane Moffatt et Stefie Shock, et ensuite comme artiste solo avec Marie-Pierre Arthur (2009) et Aux alentours (2012) - risquent d'être agréablement surpris par son nouveau son. Délaissant quelque peu son folk-rock atmosphérique, l'artiste s'est tournée vers une ambiance teintée des dernières décénnies, et surtout, plus sensuelle. Discussion autour de son nouvel album, Si l'aurore.

Qu'est-ce qui a motivé la musicienne à aller dans une nouvelle direction? Travaillant avec le même noyau - François Lafontaine comme réalisateur et principal compositeur et Gaële comme co-parolière - Arthur l'admet: c'est elle qui a eu envie de changer d'air. «J'avais des goûts de musique plus groovy, de trucs plus lents. Je voulais aller vers des sonorités plus sexy!» Et c'est autour des déboires amoureux de son entourage que l'artiste a puisé son inspiration:« Il y a toujours des phases dans les groupes d'amis. Certaines années, c'est l'achat de maison. Les enfants. En 2014, on dirait que tout le monde - avec quelques années de couple dans le corps - s'est arrêté et a jeté un regard en arrière. Les gens autour de moi se cherchaient là-dedans.»

On le sent bien dans Si l'aurore. À travers pièces sensuelles (Dans ma tête, Il) et plus déchirantes (Si l'aurore, Le silence), on passe par toutes les étapes du désir, et même de la tromperie. «Je suis convaincue que j'aurais été psychologue si j'y avais pensé avant! (Rires) Je me suis intéressée aux réactions face à ces envies là. C'est bien beau le ressentir, mais qu'est-ce que ça implique? Est-ce que c'est possible de fighter ce désir?»

Si ce troisième album se penche beaucoup sur l'amour, le désir, l'infidélité, Arthur insiste: Si l'aurore n'est pas un album conceptuel: «Oui, j'aborde plusieurs aspects, plusieurs angles de la tromperie. Mais toutes les chansons ne parlent pas nécessairement de ce sujet. On s'intéresse à plusieurs histoires, Gaële et moi: on imagine nos personnages avant d'écrire. Et on exagère les profils des gens pour que ce soit plus dark, plus intense que dans la réalité.»

Sensualité sur fond de sons vintages

Le plus grand virage? Décidément les sonorités inspirées de nombreuses époques. À l'écoute, on peut avoir l'impression que l'artiste s'est amusée à piger dans ses multiples influences musicales: soft rock, prog, soul... Un mélange heureux fignolé par François Lafontaine, qui répond exactement aux envies de Marie-Pierre Arthur. «Autant Gaële et moi, on travaille ensemble, autant François et moi, on a tendance à créer chacun de notre côté. Quand je lui ai parlé des sons que je voulais retrouver sur le prochain album, il a fait le saut! (Rires)» Bon joueur, le compositeur - et également conjoint de la musicienne - s'est lancé dans l'aventure.

En plus de ce pilier musical, l'artiste a été chercher de nouveaux collaborateurs: Samuel Joly à la batterie et Joe Grass à la guitare. Deux passionnés qui ont su apporter un vent de fraîcheur aux chansons de Marie-Pierre Arthur. Cette dernière n'a d'ailleurs pas boudé son plaisir en renouant avec d'anciens acolytes: Robbie Kuster, Olivier Lanfevin, Louis-Jean Cormier, Nicolas Basque, José Major, Guillaume Doiron, etc.

Visiblement enthousiaste devant le résultat, Marie-Pierre Arthur ne cache pas sa hâte de présenter le résultat au public le 16 février à La Tulipe, dans le cadre d'un lancement gratuit dès 17h30. «C'est un gros moment dans la vie d'un artiste! C'est stressant et si ça se passe bien, c'est enivrant ben raide! »

Si l'aurore est présentement en écoute intégrale sur ICI Musique et disponible en précommande sur iTunes et Bandcamp.

Découvrez la capsule de La Fabrique culturelle ici!

mariepierre arthur

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo15 albums québécois dans la mire en 2015 Voyez les images