NOUVELLES
16/02/2015 03:47 EST | Actualisé 18/04/2015 05:12 EDT

Accusations de terrorisme: peine pour adulte réclamée pour un adolescent montréalais

Andy Sacks via Getty Images

MONTRÉAL - Une procureure fédérale a déclaré lundi qu'elle réclamerait une peine pour adulte pour un adolescent de Montréal qui fait face à deux chefs d'accusation liés au terrorisme.

Cette requête pourrait se traduire par une sentence beaucoup plus sévère que celle prévue dans la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, dans l'éventualité d'un verdict de culpabilité.

En vertu du Code criminel, les adultes reconnus coupables d'avoir commis une infraction au nom d'une organisation terroriste peuvent faire face à la prison à vie. Pour les adolescents, la peine maximale est de trois ans.

Les procureurs fédéraux allèguent que le jeune homme âgé de 15 ans, a commis un vol afin que la somme dérobée aide au financement d'une organisation terroriste non identifiée. Ils croient aussi que l'accusé planifiait de quitter le Canada afin de participer à des activités terroristes à l'étranger.

L'identité de l'adolescent est restée confidentielle parce qu'il est mineur.

Les avocats de l'accusé se sont présentés lundi devant la Chambre de la jeunesse pour ce qui devait être une rencontre en vue de déterminer la date de son procès. La cause a plutôt été reportée jusqu'au 9 mars pour que la Couronne examine les preuves.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait déjà annoncé que des accusations de terrorisme seraient déposées contre un adolescent en décembre dernier, mais elle n'avait pas voulu fournir d'informations supplémentaires.

Le jeune homme a plaidé coupable à une autre accusation de vol. Il recevra sa peine pour ce crime lorsque son procès en lien avec les autres chefs d'accusations sera clos.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!