14 choses à savoir sur La Nouvelle-Orléans, le Mardi gras et ses parades (PHOTOS)

Ce 17 février, c'est jour de Mardi gras! Cette fête qui se tient 47 jours avant Pâques, juste avant le Mercredi des cendres, et qui marque le début du carême dans la tradition chrétienne. Une fête où les excès sont à l'honneur!

Et qui dit parade du Mardi gras, dit La Nouvelle-Orléans. Cette année encore, les festivaliers ont convergé vers la célèbre ville de la Louisiane pour faire la fête. Pour la journée tant attendue, les parades Zulu et Rex sont lancées en avant-midi dès 8 h et 10 h.

Pour les non-initiés, voici à quoi les festivaliers doivent s'attendre, en 14 points...

1. Aucun règlement n'interdit de boire de l'alcool dans les rues.

Les visiteurs de La Nouvelle-Orléans sont souvent surpris de voir qu'il est possible de circuler à l'extérieur sans stress avec sa boisson. Les habitants de La Nouvelle-Orléans sont surpris, eux, de voir que ce n'est pas possible ailleurs!

2. Plusieurs bars offrent des tasses à emporter

Pas de panique si vous n'avez pas fini votre verre avant que votre groupe ne quitte le bar! Demandez une «go-cup» et prenez votre verre avec vous.

3. Vous pouvez même prendre un verre dans un service au volant à daiquiri.

Mais si vous conduisez, vous n'avez pas le droit d'y mettre votre paille.

4. Il n'y a pas vraiment de sous-sol.

Parce que des parties de la ville se retrouvent sous le niveau de la mer, les maisons typiques de la ville n'ont pas de sous-sol. Un basement peut souvent faire référence au premier niveau pour une maison dont l'entrée est à l'étage.

5. Même les morts ne sont pas sous terre.

Et les visites des cimetières sont une activité touristique populaire.

6. Frenchmen Street est bien mieux que Bourbon Street.

Pour une bonne soirée, restez loin des clubs de Bourbon Street et dirigez-vous vers Frenchmen Street. Des orchestres de cuivres mettent de la vie à l'intérieur et à l'extérieur des bars.

7. Quand quelqu'un demande «Where y’at?», il ne veut pas savoir où vous êtes.

Il veut plutôt savoir comment vous allez (voilà une belle introduction au dialecte local du «Yat»).

8. Et «Who dat?» n'est pas une question d'identité.

C'est le chant officiels des Saints de la NFL. «Who dat say dey gonna beat dem Saints?!» Préparez-vous à l'entonner! (Mais peut-être un peu moins avec les récentes saisons décevantes...).

9. L'alligator et la tortue sont bien appréciés

La soupe de tortue du Commander's Palace est un classique culinaire. Et on ne manque pas de mets à base d'alligator: de l'alligator frit à l'alligator po'boys, en passant par le gâteau au fromage à l'alligator de Jacques-Imo's.

10. Tout n'est pas génial avec Uber.

Après un processus rempli d'embûches pour son arrivée, le service Uber y est encore controversé. Les choses s'améliorent malgré tout, même s'il n'a pas la meilleure des réputation.

11. Il n'y a pas de comtés en Louisiane.

La Louisiane est le seul État à utiliser l'expression religieuse de «paroisses» (parishes) plutôt que «comtés» (counties). La Nouvelle-Orléans se retrouve ainsi dans le Orleans Parish.

12. Starbucks n'est pas aussi omniprésent.

Les gens sont fiers de leurs cafés locaux. Ainsi, vous risquez davantage de tomber sur les PJs, CC’s, et Royal Blend dans votre quête de caféine matinale.

13. La ville compte sur plusieurs résidents célèbres.

Sandra Bullock, Solange Knowles, John Goodman, Lil Wayne, et Brangelina ont tous une résidence à La Nouvelle-Orléans (pour n'en nommer que quelques-uns).

14. Ça se prononce «New Or-linz», non pas «Nawlins» ou «New Orleenz».

Ce n'est pas si difficile à prononcer, vous verrez.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

New Orleans Cemeteries