NOUVELLES
16/02/2015 06:07 EST | Actualisé 18/04/2015 05:12 EDT

La Maison-Blanche compte aborder plusieurs sujets à son sommet sur l'extrémisme

RANCHO MIRAGE, États-Unis - La Maison-Blanche compte aborder plusieurs problématiques lors de son sommet sur l'extrémisme violent qui s'ouvre cette semaine — et pas seulement de la menace ambiante du groupe armé État islamique.

Même si l'organisation extrémiste a déjà fait plusieurs victimes américaines, les États-Unis ne comptent pas se restreindre à ce seul sujet lors de l'événement, étalé sur trois jours. Un des porte-paroles de l'administration Obama qui donnait des informations lundi sur les conférences, a souligné que l'extrémisme se «manifestait sous plusieurs formes».

L'objectif du sommet sera de trouver des solutions sur les plans national et international afin de prévenir la radicalisation des extrémistes et la propagation de leurs idées auprès des jeunes adultes désabusés. Les autorités tentent ainsi d'éviter de nouveaux drames comme ceux survenus au Canada, en Australie, en France et, plus récemment, au Danemark.

Le vice-président Joe Biden ouvrira le sommet, mardi, en compagnie de représentants de Boston, de Los Angeles et de Minneapolis, qui ont mis en place des programmes visant à contrer l'extrémisme — des mesures exemplaires, selon la Maison-Blanche.

Le président Barack Obama prononcera un discours à un rassemblement, mercredi, sur le rôle des municipalités dans cet enjeu. Il fera aussi une allocution jeudi au département d'État, alors que des intervenants de quelque 60 pays seront réunis, dont le Royaume-Uni, la Jordanie, les Émirats arabes unis et le Koweït.

L'administration Obama procédera à une série d'annonces pendant la rencontre de jeudi, mais la Maison-Blanche n'a pas voulu fournir plus de détails.

Trois porte-parole de la Maison-Blanche, qui ont requis l'anonymat, ont fourni ces informations aux journalistes en Californie, où M. Obama était en visite pendant la fin de semaine.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!