POLITIQUE
16/02/2015 07:19 EST | Actualisé 16/02/2015 07:25 EST

Les gicleurs dans les résidences pour personnes âgées seront bientôt obligatoires

vissago/Flickr

Dans la foulée du rapport du coroner sur la tragédie de L'Isle-Verte, le ministre Sam Hamad annoncera mardi que presque tous les centres d'hébergement privés pour personnes âgées devront installer des gicleurs, a appris Radio-Canada.

Les seuls établissements qui feront exceptions sont les toutes petites résidences, celles, par exemple, qui comptent moins d'une dizaine de pensionnaires.

Le gouvernement accordera aux centres privés une période de transition pour se conformer.

Par ailleurs, le gouvernement a déjà laissé entendre par le passé qu'il pourrait fournir une aide financière pour l'installation de gicleurs dans les résidences.

À la résidence du Havre de L'Isle-Verte, l'aile qui a pris feu la nuit du 23 janvier 2014 n'était pas munie de gicleurs automatiques, contrairement à la partie ouest. Cet incendie a causé la mort de 32 personnes.

Après la tragédie, le Regroupement québécois des résidences privées pour aînés (RQRA), avait demandé à Québec que les gicleurs soient obligatoires dans toutes les résidences de personnes âgées.

« Ça ne met pas à l'épreuve de l'incendie, mais ça aide à contrôler l'incendie et à diminuer le risque de pertes de vies », estimait alors le président du regroupement, Yves Desjardins.

Dans son rapport sur la tragédie de L'Isle-Verte, le coroner Cyrille Delâge a luiaussi émis cette recommandation.

En Ontario, en 2013, le gouvernement a rendu les gicleurs obligatoires dans les foyers pour aînés et pour personnes handicapées, en réponse à la tragédie du centre Muskoka Heights et à celle du centre de la Place Mont-Roc à Hawkesbury.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Incendie dans une résidence pour personnes âgées à L'Isle Verte (23 janvier 2014) Voyez les images