NOUVELLES
16/02/2015 06:47 EST | Actualisé 18/04/2015 05:12 EDT

Aaron Ekblad: un niveau de jeu qui fait oublier qu'il n'a que 19 ans

Lors du camp d'entraînement, les Panthers ne savaient pas trop à quoi s'attendre du joueur choisi le premier au total lors du dernier repêchage, Aaron Ekblad.

Ils ont vite constaté qu'ils avaient mis la main sur un jeune défenseur de tout premier plan, prêt à contribuer sans tarder.

«Quand la saison a commencé, c'est fou comment on ne devinait pas qu'il est si jeune que ça, a dit le gardien Roberto Luongo. Il s'est ajusté dès le début. Il est bon à ce point-là.»

Ekblad a eu 19 ans le 7 février. Avec ses neuf buts et ses 32 points en 55 matches, il est au plus fort de la course pour le trophée Calder (la recrue de l'année), avec Filip Forsberg des Predators.

«Il joue avec beaucoup de confiance et il est coriace aussi bien en défense qu'en attaque, a dit Forsberg. Il a tous les atouts souhaités chez un défenseur, ce qui est impressionnant à son âge.»

Ekblad donne crédit à son groupe de soutien, où la défense est à l'honneur: son agent, Bobby Orr, l'analyste lors des matches des Panthers à la télé, Denis Potvin, ainsi que le capitaine de l'équipe, Willie Mitchell, avec qui il habite.

«J'ai été très chanceux, a dit Ekblad. Ils m'ont aidé à m'acclimater pour que je puisse me concentrer sur mon jeu, sans négliger le plaisir de jouer au hockey.»

Orr, de son côté, louange l'entraîneur Gerard Gallant pour sa façon d'utiliser Ekblad, et pour son flair pour lui donner des chances de s'épanouir.

«Les Panthers ont fait de l'excellent travail pour favoriser sa progression, a dit Orr. Il a eu un passage difficile au camp, mais il a su réaliser qu'il essayait d'en faire trop.»

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!