DIVERTISSEMENT
15/02/2015 05:43 EST | Actualisé 15/02/2015 05:44 EST

Séries+ : Fabienne, Guillaume et Mariloup, trio gagnant

Courtoisie Séries Plus

Le projet s’intitule pour l’instant Trahison – le titre a été changé plusieurs fois et pourrait encore être modifié –, est produit par Fabienne Larouche, est orchestré autour du duo Mariloup Wolfe – Guillaume Lemay-Thivierge, qui en personnifiera les rôles principaux et en a développé l’idée originale, et pourrait comporter autant des scènes d’action que des délires fantastiques.

Les textes sont signés Martine D’anjou, auteure qui a déjà prêté sa plume aux téléromans O’ et Hommes en quarantaine, et à des valeurs sûres jeunesse comme Ramdam, Tactik, Kif-Kif et Mixmania, et pour qui l’hyperactive Fabienne Larouche a eu un immense coup de cœur. «J’ai signé un contrat de 20 ans avec elle, indique la productrice, visiblement emballée. Elle est exclusive avec nous jusqu’à la fin de sa vie!» Et cette belle entreprise s’appuie sur un alléchant budget chatouillant les cinq millions de dollars.

Ces seules informations laissent présager une fiction diablement intéressante, qui devrait rallier un très large public. Trahison est présentement en écriture, le tournage aura lieu à l’été 2016 et la diffusion est prévue quelque part au cours de la même année. Séries+ ignore encore de quelle façon elle déploiera cette série-événement de huit épisodes. Ceux-ci pourraient être présentés traditionnellement, à raison d’un par semaine, ou alors en continu, en rafale sur plusieurs jours, comme ce sera le cas avec la mini-série Le berceau des anges, autre titre prometteur de Séries+, qu’on découvrira à haute vitesse du 16 au 19 mars prochain. Mario Cecchini, président de Corus Média, propriétaire de Séries+, se dit ouvert à toutes les possibilités, afin de s’adapter le mieux possible aux besoins des consommateurs de ce genre de produit, qui évoluent sans cesse.

Crunchy et divertissant

Dans Trahison, Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe incarneront deux comédiens qui rentrent bredouille au Québec après avoir tenté leur chance, en vain, à Hollywood. Alors que, dans une vie précédente, ils étaient des vedettes adulées, lorsqu’ils reviennent chez eux, ils n’ont plus un sou, leur relation bat sérieusement de l’aile et ils peinent à décrocher des contrats. Pour tenter de se remettre à flots sur tous les plans, nos deux antihéros acceptent de participer à une téléréalité de type Survivor, quitte à devoir faire semblant d’être ce qu’ils ne sont pas. À partir de là, tout peut arriver…

«Ils sont en déchéance, alors qu’ils ont été au top, résume Guillaume Lemay-Thivierge. Au top de leur carrière, de leur popularité. Quand ils ont atteint le sommet ici, ils se sont dit qu’ils pourraient tenter leur chance à l’étranger. Lorsqu’ils ont quitté, ils n’étaient pas en très bons termes avec certains producteurs. Ils étaient trop confiants, ils avaient la grosse tête. Et c’est ce qui va leur causer des problèmes à leur retour. À cause de toutes les difficultés rencontrées, ils doivent accepter une téléréalité qu’ils n’ont pas du tout envie de faire. Puisqu’on leur propose un très bon cachet, c’est la seule solution qu’ils ont. Et c’est là que tout va se jouer.»

Le ton de Trahison sera dramatique et, si pointe d’humour il y a, il sera peut-être grinçant. Mariloup et Guillaume jurent toutefois que leur scénario n’écorchera personne et qu’ils n’ont pas l’intention de régler des comptes. «Mais on veut que ce soit divertissant, crunchy, précise Lemay-Thivierge. Mariloup et moi, on n’aime pas ce qui est beige.» Ce qui laisse présumer que les deux têtes d’affiche pourraient se moquer de leurs propres déboires passés avec les médias et les réseaux sociaux, par exemple.

«On va surfer là-dessus, admet Guillaume. On est à l’aise, on est bien et on joue avec ça.»

«C’est sûr que j’avais un désir de parler de ces choses-là, que peu de gens vivent, note Mariloup. Quand tu ouvres ton téléphone et que tu vois que tout le monde parle de toi sur Twitter, qu’on raconte des faussetés, que tout est devenu gros et décontextualisé, c’est particulier. Ce sont des sujets qui seront abordés.»

Plus grand que nature

L’opinion de Guillaume et Mariloup à propos du phénomène de la téléréalité transparaîtra-t-il dans Trahison?

«J’ai moins d’opinions qu’avant sur la téléréalité, reconnaît Mariloup. Quand c’est arrivé, on avait tellement l’impression que ça volerait nos jobs, qu’il n’y aurait plus de dramatiques, que les acteurs auraient moins de travail. Maintenant, ça fait plus de 10 ans, et c’a trouvé sa niche, son créneau.»

«Ce n’est pas une critique directe de la téléréalité, renchérit Guillaume. C’est l’observation d’un univers, qui permettra de montrer des dessous que, parfois, on ne voit pas. Souvent, avec la téléréalité, les gens aiment avoir l’impression qu’ils verront ce que, d’habitude, on ne voit pas. Eh bien, nous, il y aura un deuxième niveau à tout ça. On va voir encore plus à quel point, quand on fait croire que tout arrive sans qu’il n’y ait rien de prévu, on a encore prévu quelque chose derrière. Et tout ça, pour le succès!»

Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe ont commencé à travailler sur Trahison en 2010. Au tout début, le prolifique tandem collaborait avec Louis Morissette pour jeter les bases de leurs idées, mais chacun a ensuite bifurqué vers ses propres projets. Aucun réalisateur n’a encore été invité à se joindre à l’aventure ; Fabienne, Guillaume et Mariloup cherchent présentement la perle rare, qui devra effectivement être une perle car, les deux ex-acteurs de 30 vies étant aussi réalisateurs, leurs attentes sont nécessairement élevées. Et les tourtereaux ne s’imposent aucune limite, ambitionnant d’agrémenter l’intrigue de Trahison de cascades, de numéros de variétés et autres fantasmes de créateurs, afin de pouvoir se gâter en interprétant des situations «plus grandes que nature». Leur réalisateur devra donc partager leur vision.

«Il va falloir trouver quelqu’un en qui ils vont avoir confiance et qui va être capable de s’adapter à eux», mentionne Fabienne Larouche, vantant au passage le talent de ses collègues derrière la caméra.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les potins de stars Voyez les images