NOUVELLES
13/02/2015 08:26 EST | Actualisé 13/02/2015 08:37 EST

Ukraine: 8 morts et 24 blessés malgré l'accord de cessez-le-feu de jeudi

VASILY MAXIMOV via Getty Images
Pedestrians walk past a damaged building in Donetsk, on February 12, 2015. Russian President Vladimir Putin said that he and the leaders of France, Germany and Ukraine had agreed on the withdrawal of heavy weapons from Ukraine's frontlines and a ceasefire to begin from February 15. AFP PHOTO / VASILY MAXIMOV (Photo credit should read VASILY MAXIMOV/AFP/Getty Images)

MOSCOU - Malgré la conclusion, jeudi, d'un cessez-le-feu devant entrer en vigueur à minuit, dimanche matin, la violence fait encore loi dans l'est de l'Ukraine.

Les forces gouvernementales ukrainiennes rapportent vendredi que durant la nuit, de nouveaux affrontements ont fait 8 morts et 34 blessés parmi leurs troupes.

Les combats les plus violents ont eu lieu à Debaltseve, une ville-clef sur le plan géographique qui fait l'objet de la convoitise des deux parties belligérantes depuis plusieurs jours déjà.

Pendant ce temps, à Donetsk, le fief des rebelles prorusses, 24 personnes ont été blessées dans les plus récentes violences.

L'accord de paix annoncé jeudi à Minsk, au Bélarus, prévoit que les armes lourdes seront retirées du front et que l'Ukraine accordera d'ici la fin de l'année une vaste autonomie à l'est du pays en retour du contrôle sur la frontière avec la Russie.

L'accord de cessez-le-feu a été conclu entre la Russie, l'Ukraine, la France et l'Allemagne au terme de pourparlers qui auront duré toute la nuit. Cependant, il semble loin de régler tous les litiges opposant les rebelles prorusses et le gouvernement ukrainien.

D'ailleurs, la chancelière de l'Allemagne, Angela Merkel, a prudemment qualifié l'entente de lueur d'espoir.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques photos de la crise en Ukraine Voyez les images