NOUVELLES
13/02/2015 09:27 EST

Des siècles plus tard, on connaît enfin la cause de la mort de Richard III

Andrew Winning/Reuters

On en sait un peu plus sur la vie de Richard III... ou plutôt sur sa mort. Comme le rapportent nos confrères du HuffPost britannique, des scientifiques ont déterminé précisément les causes de la mort du mythique roi britannique.

On savait déjà que Richard III, dont les ossements ont été retrouvés en septembre 2012 sous un parking à Leicester, est mort à la bataille de Bosworth en 1485. Mais les circonstances de ce décès suscitaient encore des questions. En réalisant un examen médico-légal du crâne du monarque Guy Rutty a fait une découverte riche d'enseignements.

11 blessures sur son squelette

Ce professeur a en effet identifié une plaie à la base du crâne et une autre à l'intérieur, ce qui indique qu'une arme comme une épée ou une pointe y a été enfoncée depuis la base du crâne de Richard III.

Après une longue querelle sur le choix de sa dernière demeure, Richard III va enfin reposer en paix au printemps prochain dans la cathédrale de Leicester. Outre une réputation de tyran sanguinaire immortalisée par William Shakespeare, il aura légué bien des mystères au Royaume-Uni.

Une épée ou une hallebarde

Le docteur Jo Appleby, qui a aussi travaillé sur la question, explique que les blessures ont "probablement été infligées par une épée ou la pointe d'une vouge (une arme médiévale, NLDR) ou bien d'une hallebarde".

Comme l'explique Sarah Hainsworth, une autre scientifique, la technique de la microtomographie aux rayons X a permis d'identifier pas moins de 11 blessures sur le squelette du roi au moment de sa mort, dont neuf portées à la tête, ce qui "laisse penser qu'il avait enlevé ou perdu son casque".

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST